Tout savoir sur les pénalités de référencement Google

Pénalités-de-référencement-Google.png

Pour lutter contre l’optimisation abusive du référencement des sites web, Google a mis en place une série de pénalités visant à faire chuter le positionnement des pages incriminées, ou même à les faire disparaître des résultats. Voici un guide pour comprendre les pénalités Google… et pour s’en sortir !

Avez-vous été pénalisé par Google ?

Si votre page a disparu des résultats Google ou que son positionnement a mystérieusement chuté, il vous faut commencer par en cerner les raisons. Un changement d’algorithme, un bug technique, une concurrence agressive ou même un acte de malveillance peuvent aussi en être à l’origine.

Si la pénalité vient bien de Google, il vous faut aller au cœur du problème et tenter de comprendre ce qu’il s’est passé. Votre stratégie de netlinking est peut-être en cause, ou la qualité de votre contenu. En cliquant ici vous découvrirez les moyens de vous sortir d’une telle situation.

Comprendre son adversaire

Avant toute chose, il s’agit de comprendre en quoi consistent les pénalités Google. On en distingue deux types :

  • Les pénalités manuelles. Elles sont appliquées directement par les employés de Google si vous vous écartez de la ligne de conduite du moteur de recherche. Dans la majorité des cas, ces pénalités sont appliquées à cause des liens artificiels présents sur votre site (liens sortants) ou qui pointent sur votre site depuis d’autres pages (liens entrants)
  • Les pénalités algorithmiques. Il s’agit de pénalités automatiques appliquées en fonction des filtres mis en place par Google.

Parmi les pénalités algorithmiques, on distingue à nouveau deux cas :

  • Les pénalités Google Penguin : mis en place en 2012, cet algorithme pénalise les sites qui abusent de techniques d’optimisations du référencement, notamment via une politique d’échanges de liens jugée suspecte.
  • Les pénalités Google Panda : cet algorithme de 2011 sanctionne les sites de mauvaise qualité ou au contenu à faible valeur ajoutée. Par exemple, les principaux sites victimes du Panda sont les « fermes de contenu », ces sites qui publient uniquement du contenu dans le but de générer des revenus publicitaires.

En outre, Google a mis en place un nouvel algorithme, Colibri (« hummingbird » en anglais). Innovant, il va beaucoup plus loin : il comprend le sens des mots-clés et interprète la recherche de l’internaute. De fait, il est capable d’orienter celui-ci vers le site qui répond le mieux à sa demande, même si ledit site ne contient pas les mots-clés.

Ces sympathiques noms d’animaux cachent des méthodes de pénalisation plutôt mordantes. Comme l’explique cet article sur Eskimoz, chaque fois que ces algorithmes sont mis à jour (une fois par mois environ), le classement des sites sur Google est susceptible d’être modifié : on appelle cette mise à jour des doux noms de Panda Dance, Penguin Dance ou Google Dance.

Quelles sont les conséquences d’une pénalité Google ?

Les conséquences des pénalités Google peuvent être de quatre ordres :

  • La Sandbox (« bac à sable ») : cette pénalité ne concerne pas la totalité du contenu du site, mais une recherche particulière correspondant à une expression précise
  • Le déclassement : comme son nom l’indique, elle consiste en une perte de plusieurs places dans les pages de résultats ; la quantité de places perdues dépend de la gravité des faits qui ont occasionné la sanction
  • La désindexation concerne des mots ou une page entière, et tombe en cas de contenus dupliqués. Temporaire, cette sanction est levée dès que la page est corrigée de ses erreurs
    • La liste noire : un site « blacklisté » n’est plus affiché dans les résultats Google ; il s’agit de la pénalité la plus lourde. Pour y remédier, il est nécessaire de présenter à Google une demande de ré-inclusion (qui peut prendre du temps)

Comment savoir si j’ai subi des pénalités Google ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une pénalité Google se remarque très vite. Le plus souvent, c’est une baisse de trafic, forte, subite et inexpliquée, qui attire votre attention. Dans la mesure où le premier impact d’une sanction Google consiste en une chute du positionnement dans les résultats de recherche, vous verrez donc la fréquentation de votre site chuter rapidement.

Néanmoins, lorsque Google pénalise un site, son action est relayée par l’outil Google Webmaster Tools. Dans des cas extrêmes, Google peut décider de désindexer votre site du moteur de recherche…

Prévenir les pénalités Google

Voici une liste de conseils qui vous aideront à vous mettre à l’abri des pénalités Google :

  • Veillez à avoir des contenus uniques : pas de contenus générés automatiquement ou de compilations ; ne vous éloignez pas trop de votre ligne éditoriale
  • Veillez à inclure vos mots-clés de manière naturelle
  • N’utilisez pas de texte caché (police blanche sur fond noir, par exemple)
  • Écrivez toujours pour l’internaute, et non pas pour le moteur de recherche
  • Veillez à ce que vos liens ne surchargent pas votre page, et qu’ils aient une forte valeur ajoutée
  • Ne pratiquez pas l’échange ou l’achat de liens ; ni la génération automatique de liens
  • Variez l’emplacement des liens externes sur votre site
  • Pour les liens entrants, veillez à ce qu’ils soient variés et issus de sites divers (plus ou moins connus, concernant différents types de supports, etc.), et que ces sites aient un rapport avec votre thématique
  • Veillez à ne pas sur-optimiser vos ancres SEO : variez les expressions dans vos liens entrants

Se sortir d’une pénalité Google

S’il est trop tard et que Google vous est tombé dessus, il est temps de faire un grand ménage de printemps sur votre site. Commencez par remonter à l’origine de la pénalité pour tenter de résoudre le problème.

  • En cas de pénalité manuelle, il vous faudra faire une demande de réexamen de votre site dans Google Webmaster Tools. Cette démarche peut prendre du temps : au moins une semaine de délai pour que Google examine votre demande, puis jusqu’à deux mois pour obtenir une réponse
  • En cas de pénalité algorithmique, attendez que Google réexamine votre site (ce qui arrive régulièrement). Si vos actions ont été efficaces et que votre site est de nouveau conforme aux exigences de Google, il remontera automatiquement dans le classement

Ce travail de correction est compliqué par le fait qu’il est difficile de savoir précisément quelles actions mener. Vous devez éviter la sur-optimisation, mais sans tomber dans l’excès inverse. Google vous fournit certes des exemples de liens problématiques, mais les supprimer ne suffit pas dans la plupart des cas. Il vous faudra donc procéder par étapes.

Conclusion

En résumé, prenez les pénalités Google au sérieux car elles peuvent vous causer de réels problèmes. Une perte de trafic peut, en effet, avoir des conséquences gravissimes sur votre business.

Source image titre : Leeroy via StockSnap.io

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

3 Replies to “Tout savoir sur les pénalités de référencement Google”

  1. David Labouré dit :

    Police blanche sur fond noir c’est pas très bien caché ;)

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Ah oui, c’est effectivement pas super efficace ^^ C’est un peu comme la technique du chat caché derrière le rideau transparent ;)

  2. Sébastien dit :

    En effet, le plus difficile selon moi, en tout cas le plus lourd, c’est clairement la pénalité Google Pingouin relative aux liens.
    Le Panda est relativement facile à appréhender, même si des dizaines de milliers de pages sont problématiques. En fait, tant qu’on reste sur le site, c’est assez facile à corriger.

    Par contre, dès qu’on part à la chasse aux liens, c’est plus compliqué car c’est clairement le cœur de l’algo. Si on s’amuse par exemple à désavouer 90% des liens dans le cadre d’une pénalité manuelle Google Pingouin, c’est sûr qu’on a de bonnes chances de lever la pénalité. Par contre, on a très peu de chances de remonter dans le classement car on vient aussi de tuer son ranking car un lien reste un lien.

    Heureusement depuis la dernière version de Pingouin de septembre 2016, on retrouve plus de réactivité pour réajuster les liens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top