4 conseils pour ne pas ruiner l’objet email de votre newsletter

email-marketing-objet.jpg

Le texte de l’objet d’un email est extrêmement important, car il s’agit de l’élément qui décidera la personne recevant votre newsletter de l’ouvrir ou non. Pour éviter de ruiner vos efforts, nous vous proposons 4 conseils.

1. Ne pas utiliser les « mots magiques »

Quand vous regardez votre boîte de réception, que voyez-vous ? Sur la gauche, il y a le « de », au milieu il y a, bien sûr, l’excellent objet que vous avez composé, puis … quelques mots de plus apparaissent dans une couleur plus claire, appelons-les les mots magiques. Si votre email commence avec des images, les mots magiques seront le nom que vous avez donné à vos images, dans la balise Alt. Si votre email commence par du texte, les mots magiques seront les premiers mots de votre email. Quoi qu’il en soit, faites attention à cette partie, que beaucoup ont tendance à négliger. N’oubliez pas de vérifier quels sont ces premiers mots qui apparaissent dans votre newsletter, et n’oubliez pas de donner un nom à chaque image que vous ajoutez, de cette façon les mots magiques donnerons un aperçu du contenu de votre email, et grâce à cela votre email sera ouvert.

3. Un objet trop générique

Votre objet est ce qui fera que vos destinataires ouvrirons ou non votre email. Un objet doit être séduisant, intrigant, intéressant, mais pas trop commercial et non trompeur. Celui qui ouvre votre email s’attend à ce que le contenu corresponde à l’objet, et que vous teniez vos promesses.

L’une des plus grandes erreurs marketing à faire est d’envoyer des emails avec un objet générique: “Joyeuse Saint Valentin ! -10% sur tous nos produits “. Lorsque vous écrivez un objet, et en général lorsque vous créez une newsletter, vous devez penser à la personne qui ouvre sa boîte de réception et voit cinq emails différents, chacun d’eux tente de vendre quelque chose ou de fournir de nouvelles informations sur son entreprise. Le rabais de 10% qui vous semble tentant n’est pas assez tentant, étant donné que la même personne peut avoir reçu un autre email lui offrant une remise de 30% (même si c’est un produit totalement différent). Si vous voulez que cette personne ouvre précisément votre email sur les cinq, il faut ajouter une petite dose d’originalité à votre objet.

4. Utiliser des caractères ou symboles spéciaux

Les objets d’emails ne doivent pas contenir de caractères ou de symboles spéciaux, tels que $, %, &, @ et #. Ceux-ci sont susceptibles d’être considérés comme «spam» par le destinataire ou le filtre de spam du système de messagerie. Si vous avez besoin de fournir des détails tels que des dollars ou des pourcentages, il est plus approprié d’inclure dans le corps du texte où vous pouvez expliquer ce type d’élément plus en détail.
Faute d’orthographes et erreurs grammaticales

Ne pas vérifier l’orthographe et les erreurs grammaticales dans l’objet de votre email peut être une erreur énorme. Si quelque chose est mal orthographié ou est grammaticalement incorrect, cela pourrait considérablement réduire vos chances d’ouverture de vos emails. Vous pourriez également donner l’impression que votre entreprise n’est pas professionnelle, alors pourquoi vos destinataires gaspilleraient leur temps à ouvrir vos emails ? Faites attention lorsque vous composez vos emails, vous aurez de meilleures chances d’éviter les fautes d’orthographe et de grammaire.

Bonus : Eviter un objet plus long que le contenu de la newsletter

La vie est trop courte, donc n’ennuyer pas vos destinataires avec des objets contenant plus de 50 caractères !

À propos de Jérémy Grumel

Jérémy GRUMEL est le fondateur de Digikode, détenteur d’un Master en Informatique, il se charge de la création des sites internet de ses clients, ainsi que de la communication et de la promotion de l’activité de ses clients. Très sérieux, il saura répondre aux attentes de ces derniers.

Top