Comment réussir sa communication via les objets publicitaires ?

reussir-communication-objets-publicitaires.png

Une bague de cigare personnalisée. C’est le premier objet publicitaire inventé en Grande-Bretagne par Josiah Brown, marchand de tabac. En 1886, Monsieur Gaget fabrique et vend des Statues de la Liberté miniatures pour honorer le voyage de l’œuvre vers les États-Unis. Ces gadgets, nom que leur donnent aussitôt les Américains, deviennent alors les alliés d’une communication réussie.

Le plaisir de donner

« Les petits cadeaux entretiennent l’amitié ». Les amis ont la particularité d’être fidèles. Agences immobilières, grandes surfaces, épiceries valorisent la fidélité de leurs clients. L’épicier offre un bonbon à l’enfant d’une cliente, la grande enseigne distribue des tee-shirts floqués de son logo, le commercial, par exemple, peut donner une gourde personnalisée ou un agenda. À ce plaisir de donner, inscrit profondément dans notre psychologie, répond le plaisir de recevoir. Le don apporte du bien-être à celui qui le reçoit. Il éprouve en général de la gratitude. De plus, le cadeau promotionnel est souvent lui-même offert à un ami ou à un membre de la famille. Cela diffuse une approbation de l’entreprise à un public plus large.

Les goodies sont des objets de communication

Avant de se déterminer pour tel ou tel type d’objets, l’entreprise, grande ou modeste, doit inscrire l’offre dans sa stratégie globale de communication. Il s’agit d’une action qui optimise les objectifs de sa communication. Le but principal reste de toucher une cible précise. Cela peut être un partenaire commercial, un client habituel ou un prospect. Si les goodies sont destinés aux clients, il faut prendre en compte le sexe, la tranche d’âge afin d’adapter l’objet à la cible. Ces objets sont de véritables incontournables lors d’évènements comme des salons, foires commerciales ou portes ouvertes.

Bien choisir l’objet

Celui qui reçoit le cadeau évalue la qualité et l’utilité de celui-ci. Il convient donc d’éviter les goodies ambigus ou à double sens. Une entreprise a créé un bad buzz en offrant des petits animaux en plastique à des amoureux de la nature, obtenant le résultat inverse de ce qui était recherché. L’objet choisi doit être facilement utilisable et facilement compris. C’est le cas des stylos, des clés USB, des tee-shirts.

Transmettre une bonne image de marque

Le cadeau publicitaire ne doit pas simplement avoir pour fonction de séduire un client. Il doit également transmettre une bonne image de marque de l’entreprise. De ce point de vue, le design, les couleurs, l’objet lui-même, le logo doivent être conçus pour véhiculer les valeurs de l’entreprise. Une entreprise qui promeut l’écologie ne peut se satisfaire d’un stylo ou d’un sac en plastique. Ses goodies doivent impérativement être recyclables. Elle prendra aussi en compte l’utilité de l’objet et sa durabilité. Un objet qui dure est une publicité permanente et positive de la marque.

Des tendances qui marquent la différence

Les tendances qui marquent la différence sont :

  • Les goodies écologiques comme les sacs en textiles recyclables. Des sociétés spécialisées comme abcprint proposent de nombreux objets publicitaires écolos.
  • Les goodies de fabrication nationale où apparaissent le petit logo « made in France »

90% des clients valorisent positivement les goodies. À condition de ne pas faire exploser le budget publicitaire et de prendre soin de personnaliser le cadeau, la communication via des objets publicitaires se réinvente sans cesse et apporte un plus dans une stratégie de marketing maîtrisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

scroll to top