« Le terme YouTubeur est réducteur, ce sont des artistes aux compétences multiples !» Daphné Thavaud

Daphne-Thavaud-Vacarme-artmedia.jpg

Daphné Thavaud a compris très tôt le potentiel des talents du web (ou YouTubeurs, pour employer le mot barbare). Avec l’éclosion de son frère, Norman, suivi par plus de 6.7 millions d’abonnés sur YouTube, Daphné a été aux premières loges pour constater le phénomène et a rapidement créé son agence de talents du web pour les accompagner dans leur parcours professionnel.

Son expérience est ainsi précieuse pour parler de l’évolution des talents du web !

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Daphne ThavaudJ’ai travaillé pendant plusieurs années en production théâtrale et audiovisuelle, et j’ai eu l’envie de gérer la carrière d’artistes. Cette envie professionnelle est venue en parallèle de la montée en puissance de jeunes talents du web. J’ai été, pour ainsi dire, aux premières loges en tant que soeur de Norman ! Cela m’a peut-être permis de voir cette évolution un peu avant tout le monde et de suivre très tôt les parcours de mon frère, Natoo et d’autres talents d’Internet. À cette époque il m’est paru évident, en plus des comédiens TV et ciné, qu’il y avait une carte à jouer avec les artistes du web !

J’ai ainsi créé l’agence Vacarme il y a 3 ans avec un vingtaine d’artistes dans un premier temps. On peut dire que j’ai grandi en même temps que ces talents ! Au fil du temps, il gagnaient en notoriété, et cela permettait à l’agence d’obtenir des propositions de collaborations pour ces artistes. En parallèle de cela, j’intégrais de nouveaux artistes dans l’agence, et puis, sans vraiment le vouloir, j’ai eu cette casquette d’agent de talents du web. Pour être honnête, je ne pensais pas que cela prendrait une telle ampleur !

Existe-il d’autres d’agences spécialisées dans les talents du web ?

Norman varcarme artmediaAujourd’hui il n’existe aucune autre agence officielle spécialisée dans la gestion d’artistes d’Internet. Il existe par contre des agences de pub et de communication qui se sont actives dans la représentation d’influenceurs du web.

Les influenceurs sont des personnes qui possèdent une large communauté sur Twitter, Instagram, YouTube, etc. La composante artistique n’est pas directement prise en compte. Le travail de ces agences concerne donc essentiellement dans la mise en relation d’influenceurs avec des marques.

Pouvez-vous décrire une semaine type d’un agent de talent du web ?

Sur une semaine, en tant qu’agent, nous suivons le travail de nos artistes en allant à leurs spectacles, avant-premières de film ou série. C’est important d’être présent pour les accompagner et les soutenir du début jusqu’à l’accomplissement de leurs projets.

Il y a également tout un travail de casting pour les talents, autant pour le cinéma, la TV ou le théâtre. On lit beaucoup de scénarios et on reste en contact avec les directeurs de casting. Il y a un vrai travail de proposition que l’on fait au quotidien pour défendre nos artistes sur les rôles qui leurs sont proposés.varcarme artmedia 1

Nous faisons également des rencontres régulières avec les producteurs, réalisateurs ou auteurs pour voir de quelle manière ces personnes peuvent collaborer avec nos talents. Nous sommes présents à toutes les étapes d’un film ou d’une série, ce qui est passionnant !

Et évidemment, nous rencontrons le plus souvent possible nos talents pour suivre leur évolution, leurs envies et projets pour le futur.

Comment dénichez-vous les futurs talents du web ?

Je suis très présente sur Internet pour repérer les futurs talents, et je recherche avant tout à avoir un coup de coeur pour un artiste. Je m’intéresse en priorité à la qualité de l’écriture, du jeu, et de la réalisation.

varcarme artmedia 2Je vais également tenter de comprendre comment la personne se considère en tant qu’artiste d’Internet. Est-ce qu’elle crée des vidéos très qualitatives ? Ou considère-t-elle YouTube comme une forme de télé-réalité pour se mettre en avant et créer du buzz ? Il va sans dire que cette seconde catégorie ne m’intéresse pas du tout !

Sur Internet il y a à boire et à manger, et mon rôle est de faire le tri pour les professionnels à qui je vais parler des talents du web. Ainsi, ils savent que j’ai déjà effectué une sélection qualitative dès le départ.

Il peut également y avoir des auteurs, acteurs ou réalisateurs pour lesquels nous pouvons avoir un coup de coeur en festival, au cinéma ou au théâtre. Tous les comédiens n’ont pas nécessairement des agents ! Un artiste peut nous être recommandé par un autre agent ou un directeur de casting. Cela peut parfois être un artiste de notre propre agence qui nous parle d’un autre talent avec qui il collabore. Personnellement, je ne recrute presque jamais sur candidature spontanée !

La notion d’artiste semble très importante dans votre travail

Je n’aime pas le terme “YouTubeur” que je trouve trop réducteur. Ils ne sont pas de simples YouTubeurs, mais des artistes à compétences multiples : auteur, réalisateur, et acteur de leurs propres productions. C’est quand même assez unique et mérite d’être valorisé ! On avait jamais vu cela avant en TV : toutes les étapes d’un projet sont réalisées par une seule et même personne. Ce sont de vrais artistes au sens propre du terme.

Des talents du web se produisent désormais en spectacle ou à la TV, est-ce une tendance qui va se généraliser ?

Aujourd’hui, mes artistes assument de pouvoir faire carrière sur Internet. Les projets tels que des films, spectacles ou séries, sont des bonus intéressants, mais ils sont conscients de la liberté offerte sur le web. La tendance reste forte. On ne va pas pouvoir ignorer pendant très longtemps les talents d’Internet en considérant que c’est un monde à part et négligeable. Quand on voit un artiste comme Norman, dont le spectacle été vu par 200’000 spectateurs en un an, ou Natoo qui vend 140’000 exemplaires de son livre « Icônne » en 6 mois, c’est tout bonnement incroyable ! Le talent, le succès et la notoriété sont bien là !

Le public les attend au cinéma et à la télévision, et c’est à ce moment qu’intervient Artmedia qui a eu l’idée de s’intéresser à ces talents du web en me contacter pour que je puisse continuer à représenter les artistes du web au sein de leur agence.vacarme by artmedia logoIls m’apportent évidemment leur image de prestige, car c’est une agence de référence en Europe pour la représentation d’artiste, ainsi que leur savoir-faire. L’agence que j’ai fondée va donc continuer à s’appeler Vacarme, mais désormais avec la mention Vacarme by Artmedia.

Connaissez-vous des artistes du web Suisse ?

Je connais le GrandJD que je trouve excellent ! Plusieurs des talents que je représente ont été au Swiss Web Festival récemment. Plus précisément ce sont 5 filles membres d’un collectif intitulé le Latte Chaud avec notamment Natoo. C’est l’avantage d’Internet de briser les frontières, ce qui nous permet d’être présent dans tous les pays francophones.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top