“Le blogging, c’est notre liberté de penser !” Stella Noverraz de Bouquiner.ch

Interview-blog-Bouquiner-Titre.png

La communauté des blogs dédiés à la littérature est foisonnante en Suisse romande ! C’est d’ailleurs une des sections les plus complètes de l’annuaire des blogs romands.

Je vous propose d’apprendre à mieux connaître Stella Noverraz de l’excellent blog Bouquiner à travers cette interview.

1. Quand as-tu commencé à bloguer et pour quelles raisons ?

Blog Bouquiner.ch

© Sven de Almeida

La lecture a toujours eu une place importante dans ma vie et j’ai eu la chance en 2014, en tant que bénévole au Salon du livre et de la presse de Genève, de côtoyer et de partager avec les auteurs que j’accompagnais. C’est cette expérience enrichissante qui a confirmé mon envie d’exprimer ma passion pour la littérature, et même si ce n’étais pas mes premiers pas dans la blogosphère, c’était le bon moment dans ma vie pour lancer ce blog littéraire. Après un petit mois de cogitation et beaucoup d’heures de travail, je suis devenue l’heureuse créatrice du blog de Bouquiner qui a vu le jour le 30 mai 2014.

2. Quels sujets traites-tu et comment les sélectionnes-tu ?

J’ai créé quatre axes sur le blog : mes lectures, les auteurs, les maisons d’édition et les manifestations littéraires.

Mes lectures sont organisées en deux catégories, il y a celles que j’achète en fonction de mes envies et mes goûts littéraires et il y a celles qui proviennent de Services Presses (par les maisons d’édition avec lesquelles j’ai noué un partenariat et les propositions de lectures que je reçois de la part d’éditeurs ou d’auteurs).

Quant aux auteurs, maisons d’édition et manifestations, j’en parle en fonction de mes préférences.

3. À quelle fréquence postes-tu et comment tu t’organises ?

L’avantage de faire quelque chose par passion n’est-il pas de n’avoir pas besoin d’un planning organisé minute par minute ? Pourtant consciente qu’il me faut un fil rouge à suivre, j’ai décidé de publier une chronique hebdomadaire, le jeudi. Le domaine littéraire est riche en événements ou publication, je m’adapte donc à lui en publiant un ou des articles supplémentaires lorsque la période est foisonnante.

Comme un auteur, je laisse l’inspiration m’envahir et celle-ci se manifeste soit dès la fin de la lecture ou alors quelques jours après, c’est simplement une question de ressentis, il est parfois difficile de poser tout de suite les mots sur le voyage que l’on vient de terminer.

4. Comment fais-tu la promotion de ton blog et de tes posts ?

J’utilise les moyens usuels comme les réseaux sociaux et la newsletter, mais comme toujours la meilleure promotion reste le bouche-à-oreille. Les auteurs se font porte-parole de Bouquiner lorsqu’ils partagent mes chroniques ou les maisons d’édition lorsqu’elles mettent un lien depuis leur site vers l’article que j’ai publié.

5. Quel type d’audience as-tu et comment fidélises-tu tes lecteurs ?

Si vous allez sur un blog littéraire, c’est que forcément vous avez un intérêt pour la lecture. Ce qui me touche dans mes lecteurs, c’est par exemple les auteurs qui découvrent mon blog lorsque je publie une chronique les concernant et qui reviennent ensuite pour découvrir d’autres chroniques. J’ai eu plusieurs fois des auteurs qui m’ont dit suivre mon blog.

Je fidélise mes lecteurs en leur proposant des découvertes littéraires « hors des sentiers battus » que sont les auteurs connus et reconnus.

6. As-tu établi des relations avec d’autres blogueurs, des marques ou PME ?

J’ai des contacts réguliers avec des maisons d’édition suisses comme les éditions Plaisir de Lire, les éditions Encre Fraîche et les éditions Olivier Morattel, et pour la France avec les éditions de La Rémanence, qui sont les quatre devenues partenaires du blog.

J’ai noué plusieurs liens avec d’autres blogueuses littéraires, et en qualité de partenaire, nous choisissons une lecture « commune » dont nous publions la chronique en même temps, sur nos blogs respectifs avec un lien vers le blog partenaire.

7. Ton blog te rapporte-t-il de l’argent ? Peut-on vivre de cette activité ?

Non, mais pour couvrir quelques frais, j’essaie de concrétiser la vente de produits, toujours en rapport avec la littérature. J’ai, d’ailleurs, lancé pour cet été un « Sac de plage littéraire » qui a beaucoup plu.

Je pense que certains blogueurs doivent pouvoir en vivre et au fond, on rêve tous de pouvoir allier sa passion à son travail, on peut donc dire qu’ils sont chanceux.

8. Comment vois-tu l´évolution de ton blog et du blogging dans l’avenir ?

Continuer de renforcer les liens avec les partenaires actuels afin de partager, ensemble, notre passion pour la littérature, développer les idées que j’ai et continuer d’être à l’affût (et de transmettre) les découvertes.

Hier, je me suis prise à rêver d’une grande fête pour les 5 ans du blog. J’espère donc que Bouquiner sera encore là en 2019 pour exaucer ce vœu !

Je pense que le blogging, c’est notre liberté de penser !

9. Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui veut commencer un blog ?

D’être passionné par ce qu’il a envie de partager !

10. Pour finir, as-tu une anecdote à partager sur toi ou ton blog ?

Il y a un peu plus d’un mois, je me suis rendue à ma librairie habituelle pour une séance de dédicace. Je m’approche du libraire pour lui parler du projet de « Sac de plage littéraire », et en lui tendant ma carte de visite, il me dit : « Je suis tombé par hasard sur votre blog cette semaine en faisant des recherches sur l’auteur présent aujourd’hui. J’ai beaucoup aimé votre chronique et je ne savais pas que c’était vous. »

Sachant que je ne recopie pas la quatrième de couverture du livre, mais que j’écris mon propre résumé, c’est une certaine fierté de recevoir un tel compliment d’un professionnel du domaine littéraire !

Source image titre : StockSnap

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top