Intelligence artificielle : principal vecteur d’évolution du marché du mobile

intelligence-artificielle-robot.jpg

L’Intelligence artificielle nourrit les fantasmes depuis de nombreuses années et fascine le monde autant qu’elle ne l’inquiète. Avec les récentes avancées technologiques arrivées sur le marché, cette dernière se concrétise rapidement et permet aujourd’hui d’améliorer considérablement le quotidien des utilisateurs d’expériences digitales. Encore au début de cette mutation, nous sommes à l’aube d’un grand bouleversement technologique.

Vous avez beaucoup entendu parler des smart apps, d’assistant apps ou même de progressive web apps. Aujourd’hui, les conversations tournent autour des bots, ces petits robots de chat intelligents qui savent comment vous rendre service. Toutes ces technologies ont un point commun : répondre à vos besoins en faisant appel à une intelligence à portée de main. Nous franchissons progressivement une nouvelle étape : d’ici peu, un logiciel travaillera pour vous, il saura vous comprendre, anticipera vos besoins et vous apportera les réponses adéquates.

Prendre conscience du marché

Être conscient de l’écosystème digital actuel semble être un prérequis pour appréhender au mieux le développement de son application. Obtenir les informations personnelles de son audience (sexe, genre, âge, localisation etc.) est une chose, les traiter judicieusement en est une autre. Beaucoup d’entreprises se plaignent aujourd’hui de crouler sous les données non exploitées. Comment tirer profit de ce « data-lake » avant qu’il ne déborde?

Les géants de ce monde, notamment le GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ont d’ores et déjà trouvé quelques solutions. Avec de nouveaux assistants tels que Google Now ou encore Siri, l’heure est à la contextualisation. Ils ne se contentent pas de récupérer vos informations personnelles, ils les exploitent en mettant de côté celles jugées non pertinentes et insistent sur les plus judicieuses.

On assiste donc à une personnalisation de plus en plus répandue et précise, permettant de délivrer la bonne information à la bonne personne au bon moment. Quoi de mieux pour séduire de nouveau des utilisateurs lassés par des messages publicitaires génériques non-ciblés et sans grand intérêt ? Comprendre ces nouvelles règles du jeu est primordial mais il s’agit aujourd’hui de prendre un temps d’avance sur les tendances futures.

Combiner l’usage de ces nouvelles technologies

Si l’on mixe du « machine learning », des données issues de capteurs (géolocalisation du smartphone, par exemple) et celles obtenues auprès des Internautes, on peut arriver à aller très loin dans l’assistance portée aux utilisateurs et donc proposer une expérience utilisateur optimale.

Car au-delà des mots « bots » ou « assistants virtuels », l’essentiel revient toujours à une seule chose : anticiper les besoins de vos utilisateurs en leur proposant les solutions les plus appropriées grâce à l’accès aux data, les siennes, tout en prenant en compte le contexte dans lequel il évolue. À titre d’exemple, on détecte la présence d’un billet d’avion dans la boîte mails d’un utilisateur avec une heure de départ proche ; on constate en parallèle la présence de bouchons sur la route menant à l’aéroport : on doit pouvoir être en mesure de proposer spontanément à notre utilisateur de prendre le vol suivant.

Les bots, petits robots intelligents

Le bot est un programme qui analyse le contenu de la demande de l’utilisateur exprimée par une phrase écrite ou orale, et va chercher dans une base de données les informations dont il a besoin pour répondre. À son tour, il répond à l’utilisateur sous forme de phrase, d’image ou d’interaction (un QCM, par exemple). Cela s’apparente ainsi à une simple discussion : votre bot vous écoute, puis il vous répond grâce à l’information récupérée dans ses données. On ne parle alors plus de contextualisation mais plutôt de prédiction.

Pour tirer profit de toutes ces avancées technologiques, l’heure est à l’écoute attentive, que ce soit des données issues des capteurs ou celles provenant des utilisateurs. Une bonne compréhension et analyse de l’ensemble de ces informations permettront aux entreprises de tirer parti de cette nouvelle intelligence pour proposer enfin une expérience utilisateur convaincante.

À propos de Nicolas Boisseleau

Nicolas Boisseleau est Digital Evangelist chez Tapptic, une entreprise spécialisée dans le conseil en stratégie digitale et développement d’applications mobiles. En parallèle, il est co-fondateur de l’entreprise Bon Entendeur, une Start-up spécialisée dans la production de contenus musicaux originaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top