E-commerce : les étapes fondamentales pour se lancer

e-commerce-etapes.png

Aujourd’hui, lancer son e-commerce rime avec dropshipping. Ce système commercial est établi entre un site et son fournisseur. Concrètement, l’entrepreneur ne gère que les ventes et ne dispose d’aucun stock. Mais avant de se lancer dans une activité de la sorte, il est nécessaire de connaître certaines étapes fondamentales.

La création de l’entreprise

Lorsqu’on se lance dans le dropshipping, la première chose à faire est de créer son entreprise. Déclarer une activité permet en effet d’exercer en toute légalité. Il faudra alors déterminer le statut juridique de la société, le dropshipping étant considéré comme un commerce traditionnel. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit de vendre des articles et d’encaisser de l’argent. À noter que le choix relatif au statut dépendra fortement du fait qu’il s’agisse d’une activité principale ou d’un moyen de compléter ses revenus. Voici ceux qu’il est possible de choisir :

  • Le statut d’autoentrepreneur.
  • L’Entreprise Unipersonnel à Responsabilité Simplifiée (EURL).
  • La Société Anonyme Simplifiée (SASU).

Les entrepreneurs se lançant dans le dropshipping se tournent généralement vers la micro-entreprise. Cependant, il convient de veiller à ne pas dépasser un certain plafond de chiffre d’affaires. Il faut aussi garder à l’esprit que ce statut ne permet pas d’imputer les frais professionnels liés au e-commerce. Une fois ce point déterminé et l’entreprise créée, il sera nécessaire de se former au dropshipping. Ainsi, vous aurez toutes les clés en main pour passer à l’étape suivante, celle relative à la définition de l’offre et du marché ciblé.

Offre et marché, un point à déterminer

Depuis quelques années, le e-commerce s’est largement développé et représente désormais une part importante de la vente en ligne. Afin de se démarquer, il est donc nécessaire de proposer une offre originale. Il faut aussi prendre le temps de bien cibler les consommateurs que l’on souhaite toucher, en se spécialisant par exemple dans une branche. Être spécialiste de ce domaine ne peut apporter que du positif, notamment si la demande est forte et que peu de professionnels proposent des services en retour. Il faut aussi savoir que la qualité des conseils, ainsi qu’un site en lui-même contribueront à attirer la clientèle. Il faudra donc adapter le tout en fonction des personnes ciblées. Par exemple, la communication à mettre en place ne sera pas la même si la cible est jeune ou s’il s’agit de cadres. 

Le choix du fournisseur

Le choix du fournisseur est aussi une étape importante, puisque c’est lui qui aura à gérer le stock, la production, mais aussi la livraison. Mieux vaut donc s’assurer d’en trouver un qui soit fiable et avec qui il soit agréable de travailler. La réussite d’un e-commerce passera donc aussi par l’entreprise fournissant les produits. Par ailleurs, il faut noter que plusieurs options existent. Certains opteront pour un fournisseur européen ou international. D’autres préféreront se focaliser sur le marché français. Dans ce cas, et notamment s’il s’agit d’une entreprise locale, il plus facile d’aller rencontrer directement son interlocuteur. Faire marcher le commerce local apporte généralement plus de visibilité et attire le consommateur, qui se soucie toujours plus de l’environnement et des conditions de production des produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

scroll to top