Comment créer une société en France : notre guide en 2022

creer-societe-france.png

Le nombre de nouvelles entreprises créées en France ne cesse d’augmenter. Il est passé d’une moyenne de 550 000 entre 2011 et 2020 à 995 000 en 2021, soit une augmentation de plus de 17 %. Si désirez aussi créer votre propre entreprise en France, vous n’êtes pas le seul. Cependant, pour éviter tout problème futur, il est important de suivre toutes les étapes nécessaires lors du lancement de votre activité. Dans ce guide 2022, retrouvez toutes les étapes et formalités obligatoires pour réussir le lancement de votre entreprise en France.

Commencer par étudier le marché

La toute première étape dans le lancement d’une nouvelle entreprise consiste à réaliser une étude de marché. Votre projet d’entreprise tourne certainement autour d’une idée. Pour que l’idée aboutisse, vous devez mettre toutes les chances de votre côté en étudiant sa faisabilité. Une étude de marché facilite aussi la recherche de financement. Elle vous aide à mieux convaincre vos investisseurs. Pour cela, vous devez prendre en compte divers facteurs comme :

  • L’environnement concurrentiel dans lequel vous évoluer : Si vous souhaitez, par exemple, la domiciliation d’une entreprise à paris, ciblez vos concurrents et étudiez leurs forces et faiblesses. Cela vous aidera à améliorer certains aspects de vos produits et services afin de vous démarquer.
  • La demande : il faut évaluer le type et le nombre consommateur ou d’acheteurs existants. Est-ce que la demande est forte ? Et l’offre ? Toutes ces questions vous aideront à évaluer les opportunités existantes dans le secteur où vous vous lancez.

Rédiger un business plan

La deuxième étape importante vers la création de votre entreprise est la rédaction d’un plan d’affaires (business plan). Ce plan détaille un certain nombre d’informations très importantes pour apprécier la viabilité. Il les présente dans un ordre bien précieux sous forme d’un dossier :

  • Une introduction dans laquelle le projet et l’équipe sont brièvement présentés ;
  • Une présentation des services et des produits que l’entreprise désire offrir ;
  • Une présentation détaillée de la stratégie commerciale de l’entreprise qui inclut aussi bien la stratégie de communication que la stratégie de financement, la stratégie d’acquisition, la stratégie marketing que la stratégie fiscale ;
  • L’étude de marché précédemment réalisée ;
  • Un tableau récapitulatif des prévisions financières, que ce soit en matière de besoin de financement ou de ressources de financement.

Choix du financement de votre entreprise

Sans financement, votre projet d’entreprise risque de ne jamais voir le jour. Si vous disposez de fond suffisant, vous pouvez opter pour un financement sur fond propre. À défaut d’un financement sur fond propre, vous avez plusieurs autres possibilités de financement :

  • La levée de fond : elle consiste à ouvrir le capital social de l’entreprise à des investisseurs externes pour accélérer sa croissance. Ces nouveaux associés reçoivent des actions ou des parts sociales de la société.
  • L’emprunt : vous vous tournez vers un établissement de crédit pour financer votre entreprise. Vous devrez ensuite vous engager à rembourser la somme empruntée et des intérêts en respectant un échéancier donné.
  • L’aide : vous pouvez financer votre entreprise grâce aux différentes aides. Vous pouvez bénéficier de l’aide au demandeur d’emploi ou de l’aide à la création d’entreprises.

Choix d’un statut juridique

Le choix d’un statut juridique pour votre entreprise constitue une étape cruciale. Il détermine à la fois le régime fiscal auquel vous appartiendrez, votre capital social et les responsabilités. Pour définir convenablement le statut juridique de votre entreprise, vous devez prendre en compte :

  • Le nombre d’associés : êtes-vous seul pour l’aventure ? Qui et combien sont vos associés ?
  • Les régimes sociaux et fiscaux des associés ;
  • Le type d’imposition des bénéfices ;
  • L’importance du financement : avez-vous besoin d’important investissement ? Voulez-vous une croissance rapide ?

Domiciliation de votre entreprise

Pour que votre entreprise soit identifiable, vous devez le domicilier et lui attribuer un siège social. Cette adresse est celle qui apparaîtra désormais sur vos documents administratifs et vos affiches. Elle est donc très importante pour votre image et votre visibilité. Cette adresse peut être celle du représentant légal de votre entreprise ou celle d’un local que vous avez loué pour votre société. Pour domiciliation d’une entreprise à Paris ou ailleurs, vous pouvez aussi solliciter les services d’une entreprise de domiciliation.

Accomplissement des formalités administratives

Cette dernière étape est l’aboutissement de votre projet de création d’entreprises en France. La complexité des formalités administratives de création de votre entreprise dépend surtout du statut juridique choisi. Il sera logiquement plus simple de créer une entreprise individuelle qu’une grande société commerciale.

Lancement d’une entreprise individuelle

Les démarches de création d’une auto-entreprise sont relativement simples. Vous devrez apprêter :

  • Une déclaration de non-condamnation ;
  • Un justificatif de domicile datant de trois mois ;
  • Une déclaration d’insaisissabilité.

Toutes ces pièces seront ensuite jointes à la déclaration d’activité que vous allez réaliser auprès du CFE (Centre des formalités des entreprises). Elle se fait via le formulaire PO réservé aux auto-entrepreneurs.

Lancement d’une société commerciale

Pour créer une société commerciale en France, les démarches sont un peu plus longues. Vous devez :

  • Rédiger les statuts pour encadrer le fonctionnement interne de votre société, que ce soit sur le plus organisationnel ou fonctionnel ;
  • Constituer et déposer le statut social de votre société après avoir regroupé les différents apports ;
  • Publier votre société dans le journal d’annonces légales (JAL) de votre région pour sa visibilité ;
  • Déposer votre dossier au greffe du tribunal de commerce compétent ou auprès du CFE.

En définitive, la création d’une entreprise domiciliée à Paris ou ailleurs en France doit suivre plusieurs étapes. Depuis l’idée jusqu’aux formalités administratives, vous devez prendre toutes les dispositions en vue d’étudier la faisabilité du projet, le financer et lui trouver une forme juridique appropriée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top