Banque en ligne : vont-elles aussi conquérir le marché des micro-entreprises ?

banque-en-ligne-micro-entreprises.png

Avec l’augmentation en continu des tarifs et des frais, les banques traditionnelles sont peu à peu délaissées par les usagers. Ces derniers préfèrent dorénavant recourir aux banques en ligne qui se développent à vitesse grand V. Elles proposent d’ailleurs des tarifs attractifs et des services bancaires complets, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, y compris les micro-entrepreneurs. Pour ces derniers, l’ouverture d’un compte pro adapté à leur activité est beaucoup facilitée grâce au succès des banques en ligne et néobanques.

Banque en ligne : des démarches plus simples pour les micro-entrepreneurs

Les défis que doivent relever une micro-entreprise, une société individuelle ou une personne au statut d’auto-entrepreneur sont nombreux. En effet, ouvrir un compte bancaire professionnel n’est pas souvent une opération facile pour les petites structures.

Généralement, elles doivent fournir les mêmes documents et sont soumises aux mêmes conditions que les grands groupes. Même si celles-ci sont remplies, la durée du processus peut prendre du temps dans une banque traditionnelle. Aussi, celle-ci peut refuser la demande sans avoir à se justifier.

Pour éviter les démarches interminables et le risque de refus, plusieurs professionnels se tournent vers les banques en ligne. Ces derniers peuvent y trouver une offre adaptée à leurs besoins. L’ouverture de compte s’effectue en quelques clics. Il en va de même pour la gestion du compte du client.

Certaines banques dématérialisées autorisent les virements en ligne. D’autres acceptent le traitement de chèques en envoyant ceux-ci par voie postale. Des logiciels de comptabilités sont parfois intégrés dans les offres et les comptes peuvent être accompagnés d’un outil de facturation.

Conscientes de l’engouement des usagers pour les banques en ligne, les établissements traditionnels sont de plus en plus flexibles. Et la hausse du nombre de micro-entrepreneurs les a également amené à proposer des offres spécifiques pour ces professionnels.

Les différents comptes bancaires pour les micro-entreprises

Pour réaliser leurs transactions professionnelles, les petites structures peuvent ouvrir un compte dédié ou un compte pro dans la banque en ligne de leur choix.

Le compte dédié pour micro-entrepreneur

Depuis 2015, les micro-entreprises doivent disposer d’un compte bancaire dédié au plus tard un an après la date du début de leur activité. Cette réglementation a été assouplie par la loi PACTE de 2019. Dorénavant, elle est uniquement dédiée aux micro-entrepreneurs avec plus de 10000€ de chiffre d’affaires par an, et ce, pendant 2 années successives.

Même si ce type de compte n’est plus indispensable pour les structures avec un faible CA, il est toujours recommandé pour distinguer les dépenses personnelles des besoins professionnels.

Contrairement à ce que l’on peut croire, un compte dédié n’est pas un compte professionnel. C’est un compte courant qui est créé au nom du micro-entrepreneur. Il ne permet donc pas de disposer d’une carte bancaire et ne propose aucune offre de crédit. Toutefois, il permet de comptabiliser les encaissements et les paiements et peut être utilisé pour le prélèvement des impôts.

Le compte professionnel pour micro-entrepreneur

Les micro-entreprises avec un chiffre d’affaires modeste peuvent ouvrir un compte courant dédié. Ceci dit, pour certains chefs d’entreprise, un compte professionnel est plus intéressant, notamment lorsque leur activité requiert la réalisation d’opérations bancaires complexes telles que :

  • Les virements en France ou à l’étranger ;
  • L’encaissement de chèques ou autres types de paiements ;
  • La demande de facilité de caisse ;
  • L’autorisation de découvert ;
  • La souscription de crédit.

Aujourd’hui, les professionnels recherchent des banques à la fois flexibles, réactives et adaptées à leur activité. C’est d’autant plus vrai lorsqu’ils sont installés à l’étranger, car les transactions ne sont pas toujours évidentes. Il leur faut donc un établissement qui autorise les paiements à l’international et qui propose une exonération de frais sur les virements en devises.

Comment ouvrir un compte pro pour micro-entrepreneur ?

À la différence des établissements traditionnels, les banques en ligne ne disposent pas de réseaux d’agences pour s’occuper des formalités administratives nécessaires à l’ouverture de comptes pro. Les micro-entrepreneurs qui souhaitent se tourner vers les banques dématérialisées doivent ainsi se connecter sur les sites officiels de celles-ci pour créer leur compte bancaire.

Les démarches sont simples et rapides :

  • Remplir un formulaire d’ouverture de compte en ligne ;
  • Valider la demande de souscription ;
  • Télécharger les pièces justificatives exigées ;
  • Vérification du dossier et paiement d’un premier versement ;
  • Ouverture définitive du compte pro pour micro-entrepreneur.

Que vous optiez pour un établissement classique comme Axa Banque ou une banque en ligne telle que Boursorama, la condition obligatoire pour ouvrir un compte pro est de disposer d’un compte bancaire dans l’Union Européenne ou dans un pays membre SEPA. Cela permet d’effectuer le premier dépôt nécessaire à la validation du compte pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

scroll to top