SASU, y a-t-il vraiment des avantages ?

avantages-sasu.png

La SASU ou Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle est une forme d’entreprise commerciale qui ne comporte qu’un seul associé. En raison des avantages qui y sont liés, ce statut juridique séduit de plus en plus d’entrepreneurs. Autrefois réservée aux projets de grande envergure, la SASU peut être également mise en place dans le cadre de « petits » projets avec un capital requis.

Qu’est-ce qu’une SASU ?

Tout comme l’EURL et l’EIRL, la SASU est une entreprise unipersonnelle, c’est-à-dire qu’elle ne comporte qu’un associé unique. La première étape de la création d’une SASU est la composition du dossier, qui doit obligatoirement contenir une copie du formulaire de publication d’annonce légale pour la création d’une SASU. Certains autres éléments essentiels sont demandés et une fois le dossier complet, il sera déposé au Centre de Formalités des Entreprises. Les entrepreneurs optent de plus en plus pour la SASU. Et pour cause, les nombreux avantages qu’elle offre.

Quels sont les avantages de la SASU ?

Le premier point fort de la SASU est lié à la flexibilité dans l’organisation et le fonctionnement de l’entreprise. Tout d’abord, ce type de société ne possède qu’un associé unique, qui a plein pouvoir quant à la rédaction des statuts de l’entreprise. Si l’entrepreneur décide d’étendre la société, le passage à la SAS sera plus facile. Pour ce qui est du reste :

Le Président de la SASU appartient au régime général de la sécurité sociale

Qu’il soit associé ou non, le président de la SASU est affilié au régime général de la sécurité sociale. C’est le seul statut juridique qui permet à l’auto-entrepreneur d’être affilié à ce régime. Ainsi, le président de la SASU jouit d’une protection sociale similaire à celle des salariés. En d’autres termes, il bénéficie d’une sécurité sociale et de meilleurs revenus que les travailleurs indépendants.

La responsabilité de l’associé est limitée

Avec la SASU, la responsabilité de l’associé unique est limitée. À moins que ce dernier n’accorde des garanties dans le cadre d’un emprunt par exemple, sa responsabilité se limite au montant des apports qu’il a réalisés.

En cas de difficulté ou de risque de faillite, l’entrepreneur court donc un risque moins important qu’un entrepreneur individuel dont la responsabilité n’est pas limitée. Le législateur prévoit cependant que cette responsabilité puisse être étendue en cas de faute de gestion avérée.

Les dividendes de la SASU ne sont pas assujettis aux cotisations sociales

En fin d’exercice, le président de la SASU perçoit des dividendes. Ceux-ci ne sont pas assujettis aux cotisations sociales, ce qui est avantageux pour l’entrepreneur.

Les bénéfices de la SASU sont imposés à l’IS

Lorsque qu’une SASU est créée, elle est automatiquement soumise à l’IS ou impôt sur les sociétés.

En guise de synthèse, les avantages de la SASU sont nombreux et la liste ci-dessus n’est pas exhaustive. Pour faire simple, retenez que ce statut juridique protège le patrimoine personnel de l’associé unique et permet une gestion plus simple de la société. Par ailleurs, l’absence des cotisations sociales sur les dividendes est un réel atout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top