Infographie : définition, rôle, métiers

definition-infographie.png

Si les infographies ont trouvé leur place dans le monde du design il y a déjà bien longtemps, l’avènement du web en a fait un support de communication privilégié. Désormais tout aussi présent dans les salles de classe que dans les stratégies de content marketing les plus poussées, ce format mérite bien ses lettres de noblesse. Mais savez-vous exactement ce qu’est une infographie, de quelle manière elle peut être employée et quelles sont les compétences nécessaires pour la réaliser ? Les réponses ici.

Qu’est-ce qu’une infographie ? Définition

Le graphisme d’information – ou infographie – est défini comme une « représentation visuelle d’informations et/ou de données ». Il s’agit d’une image qui combine différents éléments visuels, comme du texte, des graphiques, des images, des diagrammes et même des vidéos pour expliquer des notions complexes de façon concise et accessible. Le sujet peut ainsi être mis en scène de manière attrayante et particulièrement claire, le rendant beaucoup plus intelligible.

Plus une infographie est créative et graphiquement originale, mieux elle captive et retient l’attention des lecteurs. Mais, aussi ludique soit-il, ce support de communication ne cherche pas à dénaturer l’information en la simplifiant à l’extrême. Au contraire, il s’agit de créer un support à même de faciliter la bonne compréhension du contenu, ainsi que la rétention mémorielle des informations.

Vous l’aurez compris : une infographie de qualité ne s’improvise pas !

Quel est le rôle d’une infographie

Que vous souhaitiez créer une infographie à des fins purement informatives ou que vous vouliez l’intégrer à votre stratégie de content marketing, il importe de définir clairement à quels besoins elle devra répondre. Vous choisirez ainsi les codes visuels (couleurs, polices d’écriture, etc.) en fonction de vos objectifs. De même, l’agencement des informations dépendra de la manière dont elles doivent être traitées. Voici quelques exemples de structurations parmi les plus employées dans la réalisation d’infographies.

Synthétiser des informations

L’infographie informative est peut-être la plus proche du schéma rédactionnel traditionnel, dans le sens où elle possède des sections clairement identifiables séparées par des sous-titres. Elle permet de présenter individuellement différents aspects d’un sujet et se compose souvent de blocs de texte assez conséquents auxquels viennent s’ajouter des icônes et illustrations.

Donner vie à des statistiques

Pour présenter des données chiffrées et rendre les informations aisément mémorisables, il est préférable de limiter le texte au strict nécessaire et de prioriser les graphiques, diagrammes et autres icônes. Un design coloré et de gros caractères mettront en avant les éléments à retenir de manière attrayante, pour un contenu qui donne envie d’être consulté.

Mettre en scène des informations chronologiques

Si vous souhaitez souligner l’historique d’un sujet, une tendance, ou encore une évolution, le modèle chronologique sera sans doute le plus approprié. Cette structure est idéale pour attirer l’attention sur des dates importantes et peut être complétée de repères visuels sous la forme d’icônes et de titres concis. N’hésitez pas à expliciter vos propos en ajoutant un bloc de texte sous chaque date clé.

Expliciter une comparaison

Que vous souhaitiez démontrer la supériorité d’une option par rapport à une autre ou illustrer de manière impartiale des disparités, une infographie comparative remplira parfaitement ce rôle. Il s’agit d’employer une aide visuelle à la fois attractive et simple, sous la forme de schémas, d’icônes accompagnées de chiffres clés, ainsi que de couleurs (idéales par exemple pour attirer l’attention sur des informations « vraies ou fausses », ou de type « avantages / inconvénients »).

Matérialiser les étapes d’un processus

Idéale pour servir de tutoriel ou pour décrire les étapes clés à travers lesquelles un projet peut se matérialiser, l’infographie processuelle est informative par nature, mais attire l’attention sur le déroulement de quelque chose. Ici, c’est principalement la disposition des informations qui véhicule cette notion, par exemple grâce à des flèches ou à des lignes qui jouent le rôle de repères directionnels entre différents blocs de texte et images.

Etablir un listing (éventuellement hiérarchisé)

Si les listes sont déjà concises par définition, il est rare de pouvoir appeler un ensemble de points listés les uns après les autres un contenu. L’infographie change la donne non seulement en apportant du contexte, mais en laissant la présentation instiller sa propre valeur à l’information. Vous pouvez ainsi choisir de verticaliser les différents points afin de mieux les hiérarchiser, ou simplement de les organiser de manière harmonieuse pour favoriser la mémorisation.

Les compétences clés pour des infographies de qualité

Bien qu’il ne soit pas impossible pour une personne de créer à elle seule une infographie percutante, dans le milieu professionnel, ce type de réalisation est généralement issu du talent de plusieurs spécialistes. Designers et graphistes, mais aussi rédacteurs, experts en marketing et/ou SEO, community managers… Chacun apporte sa pierre à l’édifice.

En effet, une infographie, c’est une cohésion parfaite entre quatre éléments de base, chacun possédant ses propres qualités :

  • Les données – c’est-à-dire les informations qui sont au cœur de votre message – doivent être fiables, provenir de sources vérifiées, et être pertinentes au moment de la publication.
  • Le scénario – ou le choix de narration – doit expliciter votre problématique de façon compréhensible et professionnelle. Qu’il s’agisse de la manière dont les différentes icônes s’enchaînent ou de la qualité de vos éléments textuels, vous devez cultiver la cohérence et apporter une réponse concrète à un besoin pleinement circonscrit.
  • Le design – c’est-à-dire le thème, les couleurs, les polices de caractères – est ce qui donne à une infographie tout son attrait, mais aussi ce qui la rend percutante.
  • Le partage – ou plutôt la volonté qu’aura votre audience de partager votre infographie (sur les réseaux sociaux, par exemple) pour la faire découvrir à d’autres.

Le monde du web est basé sur le visuel et, dans un contexte où tout doit toujours aller plus vite, la concision des informations est un gage de succès. Les outils permettant de réaliser soi-même des infographies abondent et représentent un bon compromis pour s’essayer à l’exercice et créer des contenus simples qui viendront agrémenter vos feeds sur les réseaux sociaux, par exemple. Cependant, si vous souhaitez concevoir une infographie riche en informations à même de vous offrir un ROI optimal, mieux vaut vous entourer de véritables spécialistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

scroll to top