Suis-je le seul à trouver Google+ inutile? [Débat]

Google-Inutile-Débat-Titre.png

Dans les commentaire de mon précédent article sur Google+ j’ai eu une discussion intéressante avec Florian qui m’affirmait la chose suivante:

Sincèrement, j’ai essayé, j’ai pris Facebook, Pinterest, Twitter et Google+, et je pense passer autant de temps sur les 3 premiers (peut être pas assez, je n’en doute pas), mais je n’arrive pas à me mettre à G+, car je n’en vois aucune portée, mais vraiment aucune.
Sa phrase sonnait tellement juste que j’ai décidé de faire cet article pour ouvrir le débat…
… parce que moi non plus je n’arrive pas à me mettre sérieusement à Google+!!!

J’ai vraiment essayé, promis!

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé! Je peux être ce qu’on appelle un passionné des réseaux sociaux (sinon je n’aurais pas fait un blog dessus ^^). J’adore essayer le nouveau réseau social à la mode et essayer de comprendre ce qu’il pourrait apporter à une stratégie de communication.
Je me suis mis sur Google+ dès ses débuts, et j’y croyais à fond! Mais cela va faire bientôt 2 ans que je peine à trouver une réelle valeur ajoutée par rapport aux autres réseaux sociaux existants.

Une valeur ajoutée discutable

À force de vouloir être un réseau social exhaustif, Google+ se perd un peu, surtout que cette volonté d’universalité est déjà bien (trop) présente chez Facebook.
Alors il est évident que beaucoup de gens et d’entreprises sont présents sur Google+, mais pour beaucoup ils reprennent simplement le contenu publié sur Facebook. Une autre infographie réalisée par “Merci Alfred” du temps de travail d’un Community Manager (dont le seul but était de faire sourire) s’avère, je trouve, très parlante (merci à nouveau Florian pour me l’avoir fait découvrir (^^)
Google Plus inutile Infographie

Si vous ne connaissiez pas cette infographie, je vous invite à voir les autres réalisées pour d’autres métiers (avocat, entrepreneur, etc.) elle vaut vraiment le détour!

Des promesses malgré tout

Tout n’est pas perdu malgré tout. Plusieurs bonne idées ont été ajoutées récemment et me permettent de garder espoir. Par exemple l’idée des Communautés Google+ reste très bonne et les liens avec Google Hangouts sont intéressants. Mais cela reste insuffisant pour le moment.

Conclusion

Je ne perds pas espoir avec Google+, mais Il est sûr que ce n’est pas très bien parti! Pour moi, la meilleure direction possible serait de devenir une sorte de réseau social d’entreprise et de continuer son intégration avec les autres fonctionnalités de Google Document et Google Drive.
Mais seul l’avenir nous le dira :-)
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

27 Replies to “Suis-je le seul à trouver Google+ inutile? [Débat]”

  1. Florian dit :

    Super ce petit article :)

    Ca fait plaisir d’être cité tel un grand penseur de ce monde *regarde ses chevilles*

    Je rebondis sur ta conclusion :
    “de devenir une sorte de réseau social d’entreprise”

    Quel en serait l’intérêt ? Pourquoi les entreprises devraient avoir leur propre réseaux social “fermé” ? Car si ça reste ouvert, on ne pourra jamais l’assimiler à un réseaux social d’entreprise évidemment ^^
    Désolé je vais te faire bosser encore pour me trouver une réponse à cette question :)

    Perso, plus je regarde les différents sites de concurrents, moins je vois de lien vers G+ –> et je pense supprimer le mien d’ici peu, car aucun intérêt de mettre ce lien si la page de derrière reste vide et inanimée..

    Autre question, pourquoi Google n’a pas pris ? Pour moi, le gros point noir de ce réseaux social est l’ergonomie, à titre perso quand je me suis inscrit je n’y ai rien compris avec les histoires de cercles etc etc… Facebook c’est simple, Google a voulu être trop “sophistiqué”, les gens ont donc zappé sans chercher à pousser, en effet, quel est l’intérêt de se prendre la tête à vouloir comprendre G+ quand à coté on a facebook permettant d’avoir la même chose mais en beaucoup plus simple ?

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Merci Florian :-)

      L’histoire du réseau social d’entreprise pour Google+, c’est un peu la quadrature du cercle des réseaux sociaux ^^ Disons qu’il reste de la place pour cette stratégie sachant que Facebook a bien cadenassé la partie réseau grand public. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Facebook commence à y jeter un coup d’oeil avec son “Facebook at Work”. Et vu que Google possède déjà plusieurs solutions orientées “entreprise”, ça pourrait être une solution.

      Je pense que Google a navigué à vue avec Google+, ne sachant pas exactement quoi faire avec. Ils pensaient qu’en forçant les gens à y aller ils s’y habitueraient avec le temps. Ce qui n’a pas été le cas jusqu’à maintenant.

      1. Florian dit :

        tu n’as pas répondu à ma question :
        Quel serait l’intérêt d’avoir un réseau social orienté entreprise ?
        Qu’est ce qu’il apporterait pour du B2B ? si c’est bien là ou tu veux en venir, et si c’est pas le cas, je ne vois pas ce que tu veux dire par “réseaux social entreprise” dans ce cas là.

        Et surtout, un truc peut être idiot, mais t’en es la preuve vu ton activité, un réseaux social orienté entreprise “existe” déjà, c’est linkedin et donc que viendrait faire google dans ce domaine alors qu’il y a déjà un grand nom ultra connu et reconnu ?

        1. Matthieu Corthésy dit :

          Je me suis peut-être mal exprimé. Par réseau social d’entreprise, j’entends les outils tels que Yammer qui permettent à une entreprise de créer un environnement pour ses employés pour qu’ils puissent discuter au sein de l’entreprise

          1. Florian dit :

            ahhhh, un intranet ?
            disons que google+ n’avait absolument pas ce but à la base.. donc ça ferait bizarre qu’ils arrivent à ce genre d’application finalement, à mon avis ils le renommeraient dans ce cas là.

          2. Matthieu Corthésy dit :

            Tu as 100% raison! Ce qui est dérangeant, c’est le sentiment que ce n’était pas le but de Google+ à la base et qu’ils essaient de le rediriger vers cette voie faute de mieux.

  2. Cédric Penas dit :

    Pour qu’un débat ait lieu, il faudrait trouver quelqu’un qui ne soit pas d’accord avec nous :)

    Pour en rajouter une couche, je te suis complètement quand tu dis qu’il n’y a aucune valeur ajoutée. Il faut pas chercher de midi à quatorze heure pour trouver la raison de leur échec. Quand on met tous les réseaux sociaux les uns à côté des autres, on peut voir pour chacun d’entre eux une spécificité qui les rendent unique et par conséquent intéressants.

    Pour G+ je vois simplement une pâle copie de Facebook… du moins pour l’instant. Il faudrait qu’ils se sortent un peu les doigts du *** s’ils ne veulent pas que leur outil, qui est malgré tout quand même bien construit, parte aux oubliettes.

    Dans mon entourage, les seules personnes que je vois utiliser G+ ce sont des geeks fans de Google. J’ai moi même un compte vu que tous les outils Google sont liés mais je ne m’en sers jamais :S

    1. Matthieu Corthésy dit :

      C’est sûr que les avis semblent (presque) unanimes :-) Mais il est vrai que les hangouts sont quand même intéressants par exemple. Donc tout espoir n’est pas perdu. Stéphane Pfammater m’a indiqué le lien d’un article parlant d’une fonctionnalité intéressante: la possibilité de créer un sondage sur Twitter via Google+: https://twitter.com/PfammatterS/status/565844606538223616

  3. Sarah Santacroce dit :

    ok, je veux bien être celle qui n’est pas d’accord :-) Google+ est le seul réseau où il faut y être même si votre audience n’y est pas! Pourquoi? Référencement ! Chaque post est référencé. Je regrette ne pas avoir été active dès son début. Les communautés sont précieuses, j’y apprends tous les jours, et après il y a biensûr les Hangouts. En Air, donc un webinar gratuit, ou en groupe jusqu’à 10 personnes. On peut l’utiliser pour des cours à distance payants, ou juste pour des échanges avec des gens du monde entier! Rappelez-vous aussi que les Hangouts on Air sont enregistrés directement sur Youtube, instantanément ! C’est quand même cool… ou pas?

    Je suis d’accord avec vous que pour sa partie ‘réseau social’ n’est pas si évident à comprendre, les cercles c’est compliqué… Mais je trouve ‘les effets secondaires’ de Google+ (donc référencement, communautés et hangouts) en font la meilleure plateforme de toutes ! En tout cas pour mon business qui est dans le B2B et avec une grande partie de clients anglophones.

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Merci beaucoup Sarah pour tes précisions très pertinentes et ta prise de position :-) Comme le disait Cédric, un débat à sens unique n’est pas très intéressant, et tu soulèves des points intéressants.

      Je t’avoue que la création d’une communauté sur Google+ me fait envie, et je n’ai jamais osé faire le pas pour le moment. Peut-être un jour qui sait :-)

      Et sinon les hangouts sont clairement la fonctionnalité avec le plus gros potentiel! Tu l’as bien prouvé avec Valérie et Laurence avec votre hangout à propos de l’utilité de Facebook (j’en profite pour mettre le lien: https://www.youtube.com/watch?x-yt-ts=1422579428&x-yt-cl=85114404&v=UO1rKq2hQw0)

      1. Sarah Santacroce dit :

        merci beaucoup d’avoir partagé notre ‘première’ sur HOA, Matthieu. C’est pas encore parfait, mais c’est vraiment un super outil pour être proche de son public. Est-ce que les grandes boîtes vont l’utiliser? Je pense pas. Trop de risque… Mais pour les entrepreneurs c’est génial !

    2. Florian dit :

      J’avoue que pour le ref c’est un excellent point à soulever.. Mais mettre des posts avec strictement aucune audience derrière, ça mine quelque peu le morale non ? :(

      1. Sarah Santacroce dit :

        ;-) c’est comme quand on post un blog et il n’y a personne qui commente. Ca arrive, mais l’essentiel c’est que les gens l’ont lu. Dans le cas de G+ l’essentiel c’est que Google référence le post, s’il y a des réactions, tant mieux. C’est comme ça que je le vois…

    3. Valérie Demont dit :

      Sarah, tu dis que les cercles sont compliqués… mais pas tant que ça… c’est juste une autre manière de faire. en plus, chaque personne peut appartenir à plusieurs cercles, un peu comme les étiquettes linkedin, c’est très pratique pour faire de la diffusion ciblée et pour consulter des informations pertinentes…

      1. Sarah Santacroce dit :

        c’est vrai qu’une fois qu’on a compris le système, ça fait vraiment du sens. Comme tu dis, c’est similaire aux étiquettes LinkedIn ou les listes sur Twitter. On voit uniquement le contenu qui nous intéresse, de gens qui nous intéressent.

  4. Valérie Demont dit :

    Hello Matthieu ! Fantastique ! Au moins le débat autour de Google+ génère de l’engagement sur ton blog ;-)

    Plusieurs sérieusement, je suis d’accord avec vous sur l’audience. MAIS pour animer plusieurs pages pour des entreprises locales et régionales avec peu de moyens financiers sur Facebook, je peux vous dire que l’engagement est moindre également surtout s’il n’y a pas une bonne stratégie de contenu derrière. N’oubliez pas que 90% des internautes sont passifs… Récemment 20 minutes.ch donnait les chiffres des suisses romands possédant un compte sur les différents réseaux, si je me rappelle bien 50% ont un compte Google – reste à savoir s’ils sont actifs sur Google+.

    Pour en revenir à “est-ce que ça vaut la peine d’être sur Google+?” je dirais clairement oui, pour les raisons suivantes :
    1. Google+ c’est Google > +++ SEO > utiliser les titres et métadescriptions dans vos publications
    2. Les hangouts sont un outil fabuleux > pour apprendre et pour réunir votre audience à un seul et même endroit
    3. Les communautés sont fantastiques : bien plus agréables que les groupes LinkedIn. Encore peu de spammeurs y figurent. Il y a un réel intérêt/effort d’entraide dans ces communautés, ce que j’ai de la peine à constater dans LinkedIn qui ressemble plus à de l’auto-promotion.

    Perso c’est le réseau où j’ai le plus appris et où j’apprends le plus. Ensuite on est bien d’accord qu’au niveau des marques et de stratégies, beaucoup peuvent mieux faire.

    Ceci étant dit, c’est comme pour tout réseau social : sans stratégie, sans contenu à valeur ajoutée, sans temps alloués à cette plateforme et simplement en poussant des posts depuis hootsuite ou un autre outil, pour moi, le résultat est le même que ce soit sur FB ou G+ > peu d’intérêt et peu d’engagement.

    bien sûr cela n’engage que moi ;-)

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Salut Valérie! Merci infiniment pour tes remarques pertinentes :-) C’est un excellent résumé de la situation!

      Je suis super content des débats générés par cet article sur le blog et dans les différents groupes Linkedin (voici un lien vers celle dans le groupe de la Swiss Community Manager Association: http://ow.ly/IZdGI)

      La clé de la potentielle réussite de Google+ passe par ces fonctionnalités différentes de Facebook comme tu le dis très bien: Communautés et Hangouts,

  5. Social Reflex dit :

    Google+ = SEO + social media

    Si on ne s’y connait ni en référencement, ni en social media marketing ou community management c’est sur que ça va être difficile, surtout si on n’y met pas un peu du sien…

    De plus, qu’on aime ou non une plateforme, si c’est utile à son entreprise, il faut l’inclure à sa stratégie Digital Marketing (et j’insiste sur “stratégie”). Vous vous verriez dire à votre patron : “je n’aime pas Excel alors je ne l’utilise pas.”

    Une simple recherche dans les communautés Google+ vous montrera que l’image d’Épinal d’une plateforme juste peuplée de geeks est aussi réelle aujourd’hui que les dinosaures. Faites attention de ne pas finir comme eux ;-)

    Pour aider ceux qui doutent mais qui sont volontaires, j’ai fait cette présentation :
    10 raisons de parier sur Google+
    http://soflx.fr/GooglePlus-power

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Il est certain que peut importe l’outil, en définitive la stratégie de base est la clé de tout!

      Maintenant en termes de SEO, effectivement Google+ a une influence importante… mais pas beaucoup plus que Facebook en définitive dont les “j’aime”, partage et commentaires sont également importants dans le référencement. (je vous invite à voir l’excellente infographie de SearchMetrics: http://buff.ly/1FTehSG)

      C’est d’ailleurs un point qui m’énerve un peu avec Google+: LE point cité en priorité est toujours le référencement… mais l’argument principal d’un réseau social devrait être la pertinence de son contenu et les interactions! Le SEO ne devrait être qu’un élément positif indirect à tout cela, pas l’inverse. Les Communautés sont le vrai point positif dans ce sens, et heureusement!

      1. Social Reflex dit :

        D’accord concernant le SEO versus le Social sur Google+.
        Ce que j’aime surtout sur cette plateforme c’est justement les interactions riches et en grands nombres, le contenu pertinent, les échanges davantage internationaux et le bruit social moindre.

        Mais si comme d’autres je mets le SEO en avant, c’est parce que c’est ce qui parle le plus aux décideurs en entreprise, l’argument qui fait mouche. Mais ils oublient – ou ne savent pas – que le SMO est primordial aujourd’hui.
        Le Digital Marketing doit être vu dans sa globalité. Digital marketing = webmarketing + social media ;-)

        Concernant le SEO justement, l’avantage de Google+ sur Facebook, c’est clairement l’aspect local, le fait de pouvoir être présent sur Google Maps. Les avis clients également.

        Au final, et comme dit dans l’infographie de SearchMetrics, que ce soit sur une plateforme ou sur une autre, il y a corrélation mais pas causalité entre +1 ou j’aime, commentaires, partages et position dans les SERP.
        Ce n’est donc pas vraiment une question de référencement mais plutôt de visibilité globale.

    2. Sarah Santacroce dit :

      super présentation, merci !

      1. Social Reflex dit :

        De rien Sarah :)

  6. Stan Pic dit :

    Hello Matthieu !!! Tout d’abord je te remercie de m’avoir ajouté à ta liste d’Influenceurs romands sur Twitter ;-) J’étais inscrit depuis le début sur Google+ et franchement je trouvai que c’était un des meilleurs réseau social, surtout au niveau des apps mobiles (il lui manque toujours la partie “Articles” comme sur FB qui est géniale). Les communautés sont très actives et les hangouts marchent super bien. Les cercles c’est comme les listes sur Twitter, pas de problèmes avec…Mais voilà, les utilisateurs suisses n’y sont pas. Ils ont déjà eu du mal à s’adapter et à utiliser Linkedin, alors imagine G+ (…) Bref, c’est vraiment dommage qu’il n’ait pas décollé et je doute qu’il y arrive un jour, à moins qu’il propose enfin quelque chose que les autres n’ont pas et qui aurait une vraie valeur ajoutée tant au niveau personnel que professionnel. Voilà mon humble avis !!! Au plaisir de te lire :-) PS : j’en profite pour faire un coucou à Valérie et à Sarah :-)

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Hello Stan! C’est avec un grand plaisir que je t’ai ajouté à cette liste des influenceurs romands du web (et hop un petit lien vers la liste Twitter :-) http://ow.ly/JgdDY)

      Merci beaucoup pour ton commentaire très pertinent! Peut-être que l’internaute suisse, souvent frileux en matière d’adoption de nouveau réseau social, freine l’expansion de Google+ dans nos contrées helvétique. C’était déjà le cas avec Twitter qui a eu du mal à véritablement s’implémenter en Suisse.

  7. Matthieu Corthésy dit :

    Pour info le Journal du Net a écrit un article très intéressant sur le sujet! Et il semble que les chiffres tendent vers une utilisation faible (pour le moment du moins).

    http://www.journaldunet.com/ebusiness/crm-marketing/1150537-utilisateurs-google-plus/

  8. fredericsidler dit :

    Google+ est un super outil pour de la communication interne. Le problème avec Google, c’est que l’on commence à connaître les cocos. Si un service n’est plus intéressant pour eux, ils le ferment. Les exemples sont nombreux. Même si le service est excellent pour cet usage, je ne le recommande pas pour cette raison. C’est trop de temps investi au risque de tout perdre ;-(

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Effectivement, l’actualité récente montre qu’il faut rester prudent avec les outils de Google !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top