Comment créer un cours interactif en ligne ?

creer-cours-interactif.png

Avant de savoir comment créer un cours en ligne interactif, vous devez comprendre ce qu’est l’interactivité et pourquoi elle est généralement nécessaire.

L’interactivité est une action bidirectionnelle dans laquelle les objets s’influencent mutuellement. Dans l’apprentissage, l’interaction est considérée dans la perspective de l’apprentissage actif . L’essentiel à retenir est qu’un élève se souvient mieux des informations lorsqu’il est activement impliqué dans le processus d’apprentissage. Il est difficile de suivre des cours surchargés de textes à lire, traductions ou visionnage de vidéos. Il vaut mieux être dans l’action, c’est-à-dire être au centre des événements, qu’être simplement un spectateur extérieur.

Pourquoi l’interactivité est nécessaire dans l’eLearning ?

Maintenant, la question est la suivante, comment pouvez-vous interagir avec les apprenants dans le cadre de l’eLearning ? La difficulté avec l’eLearning est qu’il a lieu de manière désynchronisé. Cela signifie que l’enseignant ne sait pas quand un élève particulier s’ennuie ou décroche. Cependant, avec les dernières évolutions technologiques, cette difficulté est résolue grâce à certaines approches et outils qui aident les élèves à participer activement et à trouver un terrain d’entente avec l’enseignant, même dans les cours en ligne.

Quand on parle d’interactivité, vient immédiatement à l’esprit l’intégration à la leçon de tâches intéressantes et peut-être même des blagues pour que l’élève ne soit pas distrait une seconde. Oui, l’interactivité permet de retenir l’attention, mais cela ne signifie pas que vous devez insérer trop de tâches différentes. Au contraire, l’élève doit être impliqué et son attention doit être retenue. Il s’agit de technique rythmique.

Une telle rétention de l’attention d’une personne peut être appelée un flux. C’est à ce moment que vous atteignez le pic de concentration et suivez le flux de pensée. Rien ne peut vous distraire.

Il convient de noter que dans l’enseignement, une telle concentration peut être obtenue si les tâches ne sont ni trop difficiles ni trop faciles. Autrement dit, l’élève n’est intéressé que s’il peut résoudre le problème au niveau de ses capacités.

Si vous souhaitez créer un cours en ligne interactif, vous devez faire attention aux points suivants :

  • Intérêt principal du cours. Aucune quantité d’interactivité ne fonctionnera tant que l’élève n’aura pas pris connaissance de votre cours ou sujet.
  • Ensuite, vous devez comprendre son intérêt et, au début du cours, donner des informations qui serviront d’accroche pour une étude plus approfondie des éléments moins intéressants du cours.
  • Il est impératif de prévoir des pauses, ainsi que d’alterner les points principaux du parcours avec des points moins importants et plus complexes.
  • De plus, votre cours doit se distinguer des autres.

Utilisez cette checklist et votre cours rencontrera un public intéressé plus large. C’est certes plus difficile en termes de planification, mais le résultat en vaut la peine.

Les méthodes et outils pour créer un cours en ligne interactif

Commençons maintenant à explorer les moyens de créer un cours interactif à l’aide de l’outil auteur de cours en ligne iSpring Suite.

Méthode 1 : Scénarios ramifiés

Scénarios dans cours interactif

Les scénarios ramifiés sont un excellent moyen de donner à l’élève le sentiment d’être un chercheur et pas seulement un élève.

Comme mentionné précédemment, pour garder l’attention de l’élève, il est important de lui fournir des taches réalisables : ni trop faciles ni trop compliquées. Mais dans une même salle de classe, les étudiants ont tous des niveaux de connaissances différents. Ce qui est facile pour l’un est difficile à comprendre pour un autre. C’est là que les scénarios ramifiés peuvent vous aider. Par exemple, si un élève ne répond pas correctement à une question, il est dirigé vers une diapositive d’information supplémentaire, où il apprendra la réponse requise. Si l’élève répond correctement, il est dirigé vers une diapositive où des informations détaillées sur le sujet de la question sont données.

Méthode 2: Quiz

quizz interactif

Oui, une réponse évidente, le cours doit comprendre des quiz. Mais, il est à noter qu’ils sont généralement mis à la fin du cours afin de donner une note aux connaissances, et en général pour vérifier si l’objectif du cours a été atteint. Cependant, pour impliquer encore plus l’étudiant, tester plusieurs fois certains points clés pendant le cours est un excellent moyen. Il n’est pas nécessaire que ce test dure une demi-heure. Il suffit de poser une ou deux questions et de soumettre des informations complémentaires.

L’outil iSpring Suite donne une place spéciale aux types de questions et offre une manière distincte de créer un cours interactif. L’outil contient 14 types de questions, différentes dans leur forme.

Méthode 3 : Simulations de dialogue

Simulations de dialogue

Le simulateur de dialogue fournit un environnement sûr où vous pouvez aborder la situation réelle et la résoudre sans aucun risque, stress ni facteurs externes. Oui, cela ne signifie pas qu’après avoir réussi à régler la situation sur un simulateur de dialogue, vous saurez y faire face dans la réalité, mais la connaissance des algorithmes de communication vous aidera à vous mettre en confiance. La confiance est la moitié de la bataille.

Dans un sens, le simulateur de dialogue est aussi une option de test avec des réponses correctes et un certain résultat du développement d’événements, pour lesquels l’étudiant reçoit des points. L’utilisation la plus courante d’un simulateur conversationnel est pour les techniques de négociation. Il existe de nombreuses options. Ci-dessous, vous pouvez voir à quoi ressemble le simulateur d’iSpring Suite.

Méthode 4: Conférence vidéo

Une conférence vidéo préenregistrée peut également permettre une interaction conditionnelle. Avec iSpring Suite, vous pouvez synchroniser la vidéo et le matériel de cours situés sur les diapositives afin que l’élève se sente comme dans une leçon avec un enseignant qui lui parle en lui montrant des exemples sous forme d’images, de diagrammes, etc. Certains apprenants ont besoin d’entendre les informations. Il est donc très important d’inclure ce type d’informations dans la leçon.

Réflexions finales

Comme vous l’avez appris dans l’article, l’interactivité n’est pas seulement des images lumineuses ou des phrases amusantes et des effets spéciaux, mais aussi des approches précises et des outils à part entière. Nous espérons que ces approches et outils vous ont intéressé et vous aideront à poursuivre vos travaux sur la création de cours réellement interactifs.

Après avoir lu cet article, vous êtes prêt à créer un cours interactif qui retient l’attention de l’étudiant du début à la fin, et un essai de 14 jours d’iSpring Suite vous aidera à le faire aussi rapidement et facilement que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top