Café : un indispensable en entreprise

cafe-en-entreprise.png

La pause-café du salarié est comme la récréation pour les enfants. C’est un moment d’échanges, de détente, de bonne humeur. Plus de huit personnes sur dix consomment régulièrement du café. De même, plus de 80 % des salariés affirment que la pause-café est essentielle. Ils prennent en moyenne trois cafés par jour. La consommation mondiale de café est en croissance et représente 255 kilos de café par seconde.

La pause-café plébiscitée par les managers modernes

Les entreprises traditionnelles comme les start-ups ne s’y trompent pas. Pour elles, la pause-café est un véritable outil de management. De plus, selon la loi, le salarié doit bénéficier d’une pause de 20 minutes consécutives au bout de 6 heures de travail effectif. Le café s’invite bien souvent dans cette pause réglementaire.

La convivialité est une source de créativité. Devant la machine à café, les salariés se mélangent et la hiérarchie s’estompe. Un manager est souvent plus facile à aborder que dans son bureau. Dans toutes les entreprises, ce rituel est généralisé. Les DRH parlent même de « management furtif » en vantant les bienfaits de la pause-café pour l’entreprise. De fait, paradoxalement, ce moment de repos accroît la productivité et l’inventivité.

Des solutions éco-responsables

Il se boirait en France 1500 cafés chaque minute. C’est dire si le marché est gigantesque. De plus en plus d’entreprises investissent dans une machine à café professionnelle. La mode des capsules laisse progressivement sa place à une tendance plus durable : les machines à grains. La raison est double :

  • Le café est meilleur
  • Pas de gâchis en plastique ou en aluminium

Les salariés attachent de plus en plus d’importance à la responsabilité sociale de leur entreprise. Ils apprécient travailler pour une marque qui prône un bon sens écologique et, surtout qui agit en ce sens. Une machine industrielle garantit le zéro déchet. Elle participe, à sa mesure, à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les spécialistes de la pause-café parient sur la simplicité

L’Atelier braam, qui propose des cafés d’exception provenant de meilleurs producteurs, a bien saisi ce changement de tendance. Le café est comme le vin. Il y a de la piquette et des grands crus. La différence tient d’une part à la matière première utilisée et d’autre part au processus de transformation. Le fait qu’il soit moulu au dernier moment permet de préserver l’arôme pour le consommateur. De même, le choix des grains et leur homogénéité et une garantie de goût impossible à détecter dans des cafés moulus à l’avance. Les équipes spécialisées de l’Atelier Brâam proposent un service sur mesure et des nectars d’exception.

Comme consommateur, le salarié est de plus en plus exigeant. De même que certains savent différencier un Bourgogne d’un Bordeaux, il saura, grâce à une offre de plus en plus adaptée, reconnaître un Arabica d’un Robusta. Il appréciera davantage le premier, plus doux, par rapport au second, plus amer.

Les amateurs de la pause-café apprécient que ce moment de détente soit aussi un moment gourmet. La plupart ont leur habitude : avec ou sans sucre, accompagné d’un nuage de lait, court ou long. Le petit-noir se décline à l’envie pour faire de la pause un lieu de ressourcement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

scroll to top