“Le blogging en Suisse n’en est qu’aux balbutiements” Macha du blog Feathers and Brushes

Blogging-en-Suisse-nen-est-quaux-balbutiements-Titre.png

La communauté des blogueuses beauté est parmi les plus grandes et les plus actives en Suisse. Il était donc tout à fait normal d’interviewer une des ses meilleures ambassadrices en la personne de Macha, du blog Feathers and Brushes !

1. Quand as-tu commencé à bloguer et pour quelles raisons ?

Macha FabJ’ai commencé à bloguer sérieusement en août 2014. Depuis quelques années, je me suis trouvée une nouvelle passion pour les cosmétiques et le monde de la beauté via les blogs et Youtube, et à force d’y être confrontée, j’ai eu envie de commencer mon propre blog.

Ce que j’aime, c’est de pouvoir partager avec mes lectrices (et lecteurs ?) les bon plans que je découvre ainsi que les diverses astuces mais aussi mes erreurs afin de leur éviter de faire les mêmes.
J’ai toujours fait ça avec mes copines, j’ai simplement voulu que ma voix porte plus loin et profite à d’autres (un peu présomptueux peut-être…)

2. Quels sujets traites-tu et comment les sélectionnes-tu ?

Le contenu de mon blog est majoritairement tourné vers les cosmétiques et les sujets « beauté » comme on dit. Pour sélectionner mes sujets, je réfléchis toujours à ce que j’aurais envie de partager avec mes amies.

Je publie beaucoup de “revue de produits”, des tutoriels, parfois des TAGs et des articles que je fais en série.

3. À quelle fréquence postes-tu et comment t’organises-tu ?

Je poste 2 fois par semaine en général. Parfois, à cause des études, je suis obligée de baisser le rythme mais j’essaie vraiment de m’y tenir. Quant à l’organisation, je prévois toujours quelques articles à l’avance mais jamais la totalité car j’aime laisser de la place à la spontanéité et à l’improvisation.

Il reste important de s’organiser, par exemple pour pouvoir prendre des photos à la lumière du jour. Si j’installe tout le matériel, j’essaie de prendre des photos pour plusieurs articles en une seule séance afin de gagner du temps.

4. Comment fais-tu la promotion de ton blog et de tes posts ?

Je me sers des réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook et Instagram mais aussi de plateformes destinées spécifiquement aux blogueurs à l’instar de Bloglovin et Hellocoton.

5. Quel type d’audience as-tu et comment fidélises-tu tes lecteurs ?

Mon audience est majoritairement composée de jeunes femmes qui viennent de l’ensemble de l’Europe et un peu des Etats-Unis puisque je tiens mon blog en français et en anglais.

Pour fidéliser mes lecteurs, je n’ai pas recours à des stratégies, j’essaie plutôt de mettre en ligne un contenu de qualité qui leur donnera envie de revenir.

Mais je fais également en sorte que les liens des différentes plateformes sociales où je suis présente soient facilement accessibles depuis mon blog.

6. As-tu établi des relations avec d’autres blogueurs, des marques ou PME ?

Oui. J’aime beaucoup l’interaction que ce soit entre blogueurs ou avec des marques. Je trouve fantastique de pouvoir collaborer avec eux.

J’ai rencontré une autre blogueuse et d’autres rencontres sont au programme. J’ai aussi eu la chance de rencontrer la fondatrice d’une marque de cosmétique suisse ainsi que plusieurs représentants marketing.

Ce sont des échanges que j’aime beaucoup car j’y apprends chaque fois beaucoup de chose.

7. Ton blog te rapporte-t-il de l’argent ? Peut-on vivre de cette activité ?

Non, mon blog ne me rapporte pas d’argent, en tout cas pas pour le moment.
Mais, je ne souhaite pas en vivre non plus, pour moi, c’est un agréable à-côté.

8. Comment vois-tu l´évolution de ton blog et du blogging dans l’avenir ?

Je pense que le blogging en Suisse a tout son avenir devant lui. On n’en est encore qu’aux balbutiements !

Quant à mon blog, je n’aime pas trop prévoir trop loin, j’attends de voir où les vents nous mèneront lui et moi mais ce qui est sûr c’est que je ne suis pas prête d’arrêter de m’occuper de mon petit coin d’internet.

9. Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui veut commencer un blog ?

Essayez de vous fixer un objectif clair et réalisable (pour moi, c’était de poster tous les 3 jours, ce que j’ai réduit à 2x/semaine) afin d’avoir un but vers lequel tendre ainsi qu’une certaine structure.
Au début, il est aussi important de ne pas se focaliser sur les chiffres (les statistiques donc) car il est facile de se laisser décourager par une progression qu’on pourrait juger trop lente. Et dans le même ordre d’idée, il est important de ne pas trop se comparer aux autres.

Le blogging doit être une passion et je pense que c’est que comme ça qu’on peut tenir la distance.
Je conseille aussi de se Concentrer sur ce qu’on aime et de ne publier que des articles qui vous passionne (que vous avez aimé écrire) car c’est ce qui vous rend différent des autres et c’est ce qui permet au lectorat de s’identifier.

10. Pour finir, as-tu une anecdote à partager sur toi ou ton blog ?

Étonnamment, c’est la question à laquelle j’ai le plus de peine à répondre. Je vais peut-être simplement vous référer à l’article qui concerne ma première participation à un event (“Ma première invitation | Lancement des parfums Aerin” ). Les déboires de Macha, ou comment garder la face quand tout va de mal en pire. Ma spécialité.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

2 Replies to ““Le blogging en Suisse n’en est qu’aux balbutiements” Macha du blog Feathers and Brushes”

  1. Macha dit :

    Yeeeees merci beaucoup pour la publication =D Et pour l’intro à m’en faire rougir *-*

    1. Matthieu Corthésy dit :

      Avec plaisir Macha, c’est mérité :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top