Pourquoi diable votre blog ne fonctionne-t-il pas?

Erreurs-marketing-digital.jpeg

Mais pourquoi diable faites-vous de la merde sur votre blog ? Vous êtes-vous déjà posé la question ? Pour vrai ? Pas comme ça vite fait en mode Caliméro. Répondons simplement à cette problématique.
Posé ainsi, c’est quand même brut de décoffrage. Vous faites de la merde. Bam ! Prend ça dans ta face. Premier réflexe : « t’es qui pour me dire ça ? » Quelqu’un qui vous veut du bien. Bon, je vous concède que là de suite, vous pouvez en douter, à votre place d’ailleurs, je douterais aussi. Mais je vous assure que c’est le cas.
Donc, vous faites de la merde. Et si vous êtes là, c’est bien que vous avez un problème avec votre blog. Le truc, ce que vous ne savez pas quel problème vous avez.

La technique ne fait pas tout

Vous cherchez des solutions techniques, rapides, simples et efficaces à mettre en place pour résoudre un souci qui n’est pas technique. Là, je sens que je vais vous perdre dans la seconde qui suit.
La technique, c’est bien beau, mais ça ne fait pas tout, loin s’en faut. Ce n’est pas parce que vous maitrisez toutes les techniques photos que vous êtes un excellent photographe. Ce n’est pas parce que vous connaissez toutes les techniques du jeu d’échecs que vous êtes un bon joueur. Ce n’est pas parce que vous connaissez toutes les techniques SEO que votre site va être premier sur Google. Vous voyez ?
Alors, c’est quoi le délire ? Pourquoi cette pseudo recette qui fonctionne chez l’un ne fonctionne pas pour vous ? Elle est où la différence ? C’est quoi l’arnaque ?

D’une part, sur les méthodes vendues via le net, on ne vous dit pas tout. Le vendeur est menteur. Point. Jamais il ne vous expliquera vraiment comment il est arrivé là où il en est, cela flinguerait son mythe.
Ensuite, si l’on prend une recette de cuisine, quel est la différence entre vous et un grand chef ? S’il n’y en avait qu’une seule, ça serait bien. Mais il y en a plusieurs.
Mais toutes ces différences se regroupe dans une seule et unique expression : « Le facteur Humain » (notez la majuscule sur Humain).

Le facteur humain

Là, devant votre écran, vous commencez à comprendre, si, si, je le vois dans vos yeux (tout comme je le vois dans les yeux de mon public quand j’aborde ce point en conférence).
Le facteur Humain ? C’est déjà le choix des ingrédients pour réaliser la recette. Un poulet fermier du terroir n’aura jamais le même goût qu’un poulet de batterie du supermarché du coin. Idem pour les légumes, les aromates, etc… Cuisinez avec des ingrédients bas de gammes ne donneras donc pas les mêmes saveurs à votre plat. Ça parait tellement logique que la majorité l’oubli.

L’expérience du cuisto !

Ensuite, il y a l’expérience du cuisto. Croyez-vous vraiment que ce grand chef est devenu ce qu’il est en un tour de main ? Vous le voyez là, aujourd’hui dans son costume de chef étoilé, hey, n’oubliez pas le chemin qu’il a dû parcourir pour en arriver là. Alors, ne croyez pas que vous allez acquérir son expérience en “deux-deux” !
Enfin, et c’est sans doute le point le plus important : la confiance ! Vous manquez tellement de confiance en vous que vous êtes prêts à écouter le premier guignol venu qui va vous raconter ce que vous voulez entendre, à savoir : c’est facile, vous allez y arriver, regardez, moi j’ai réussi, alors vous pouvez le faire. Vous savez que c’est de la merde un tel discours, mais pourtant, ça vous rassure, et comme vous avez tellement envie de ne pas vous emmerder avec vos défaillances, et bah vous foncez tête la première !

Faites-vous confiance !

Il serait enfin temps de vous faire confiance ! Vous craignez de vous planter, de faire une connerie ? Ouais, et ? Y’a pas maman ou papa qui vont venir vous en coller une, y’a pas un prof qui va vous coller un zéro pointé ! C’est bon, vous n’êtes plus à l’école.

Une erreur n’est pas fatale, surtout quand vous débutez. Une erreur est une source d’apprentissage, une erreur est une chance de devenir meilleur, plus fort, plus intelligent, plus malin, plus performant.
C’est en se trompant, c’est en essayant que l’on apprend et que l’on accumule la confiance en soi. Arrêtez de croire que tous ces gens que vous voyez sont arrivez là comme ça du jour au lendemain, y’a du boulot (même pour les escrocs).

C’est du boulot, des années à se perfectionner, à essayer, à se planter, à tester, à apprendre à recommencer. Derrière cela ? Une volonté farouche d’y arriver.

Tout le monde rêvasse sur la réussite des grands de ce monde, et tout le monde essaie de les copier. Super !
Sur le web ? Vous essayez de copier les blogs qui « marchent ». Sans vraiment savoir s’ils « marchent » vraiment.
Autre truc au passage : globalement, on s’emmerde à lire les billets marketing, blog, seo et consort. J’ai dit globalement, pas tout le temps. Mais que se passe-t-il dans les faits ? Le bullshit est à la mode, tout le monde fait du bullshit. On recopie la merde. Et on s’emmerde. Super !
Dites, y’en a pas un, un jour, qui aurait la bonne idée de proposer autre chose ? Ça serait sympa. Et puis, ça ferait tellement de bien à tout le monde.

Démarquez-vous

Soyez-vous. Démarquez-vous. C’est le massage envoyé par bon nombre de sites marketing et consort. Et eux, ils font la même chose que les autres, sous le même angle. Houston, on a un problème.
Il est coutume de dire qu’il existe un public pour tout, que l’on ne peut pas plaire à tout le monde, qu’à vouloir trop plaire, on ne plait à personne. Action !

Soyez-vous, trouvez votre style, et si vous vous vautrez, vous saurez pourquoi ! Car à vouloir pomper la méthode X ou Y, en cas de plantage (certain) vous n’aurez aucune idée du pourquoi du comment, vous n’apprendrez rien, parce que vous n’aurez pas fait les choses avec votre cœur, avec vos émotions.
Ça vous parait con ? Bateau ? Et pourtant, l’émotion, c’est la clé.

À propos de Stéphane Briot

Auteur du livre référence "Bien utiliser son blog". Je vous aide à mieux utiliser votre blog pour booster votre chiffre d'affaires.

Top