5 méthodes originales pour trouver des clients

Clients-réseaux-sociaux.jpg

Quand il s’agit de trouver des clients, il existe une multitude de façons pour démarcher et générer du revenu, mais aucune solution ne fonctionne n’est universelle. C’est pourquoi avant de même de commencer sa prospection commerciale, il faut segmenter ses prospects et obtenir un profil type.

La seconde étape est de tester plusieurs solutions et de bien suivre le retour sur investissement (Chiffre d’affaires généré divisé par le cout de la campagne), ce qui demande donc de la discipline et n’est malheureusement pas toujours évident à analyser.

Il est également important d’avoir un bon mix marketing, c’est-à-dire, approcher ses prospects à travers différents canaux pour faire passer son message.

Certaines méthodes ont depuis longtemps fait leurs preuves (flyers, cartes de visites, …), mais d’autres méthodes plus récentes peuvent aussi apporter de bons retours (Campagne Adwords, E-mailing,…). Cependant, celles ayant le meilleur retour sur investissement sont souvent les campagnes les plus originales, puisque par définition, elles sont différentes des habitudes et surprennent donc davantage le prospect ou bien offre une valeur ajoutée supplémentaire.

Le site Idipops a justement fait un article pour présenter 127 méthodes pour trouver des clients, avec de nombreux exemples. Mais cet article va se focalisera sur 5 méthodes vraiment originales pour trouver des clients.

Tout d’abord, une idée originale est assez complexe à définir, puisqu’elle peut être originale maintenant, mais dans quelques mois ou années, être « has been » (passé), ou bien elle peut être originale mais inapplicable dans son cœur de métier. Les idées que je préfère sont celles qui offre une solution à l’inverse du problème, celles qui prennent des idées « has been » mais qui les réutilisent dans de nouvelles conditions pour créer une innovation. Bref pas simple. Mais voici 5 exemples de méthodes qui sortent de l’ordinaire :

1. Les Social influencers synchronisés

Les Social Influeners sont des personnes très actives sur les réseaux sociaux, avec de nombreux followers et interactions, tout en ayant une forte notoriété. Bref, les nouveaux médias d’internet.

Il s’agit là de travailler avec eux (bien souvent à travers des agences) pour communiquer son message auprès de l’audience ciblée.

L’agence en question cherchera pour vous les meilleurs influenceurs dans votre thématique et rentrera en contact avec eux. Le paiement se fait souvent au nombre de clics (ce qui limite le risque). Il faudra donc particulièrement faire attention que votre page convertisse bien.

De nos jours, la méthode n’est plus vraiment originale, mais le contenu de la campagne peut lui l’être, et c’est le plus important !

Une des campagnes les plus connues est celle de Lord & Taylor (mode). Le même jour, sur Instagram, 50 influenceurs ont tous posté leur propre photo, avec la même robe de Lord & Taylor. Une façon évidente et puissante de promouvoir leur marque sur les réseaux sociaux en créant un petit buzz autour puisque le lien devient évident.

2. Partager son expérience, gratuitement

Offrir des produits ou services gratuitement pour attirer le client, est une méthode connus de tous et en elle-même peu originale me diriez-vous.

Par exemple, j’offre un audit en référencement gratuit afin de montrer les faiblesses d’un site en question et je propose mes services pour régler ses problèmes. Cela fonctionne, mais je vous propose une autre alternative.

Il s’agit de partager des conseils et astuces afin de mettre en avant son expertise. C’est une technique dite de contenu (articles, infographies, etc..), orientée partage d’information et aide à la communauté. Par exemple, c’est ce que propose Idipops, le réseau social des services, où les professionnels peuvent publier des conseils sous forme de posts, tout en étant mis en avant à travers un profil dédié, une messagerie interne, et même la réception d’annonces et de demandes de devis. (Plateforme de mise en relation)

Continuons notre exemple avec l’audit de référencement, si le professionnel en question, a pu informer des prospects à travers des articles de bonne qualité sur des astuces et conseils en référencement, il y a de grande chance que si une personne souhaite passer par un professionnel, il contacte celui-ci, puisqu’il a pu démontrer son professionnalisme et semble être de confiance.

C’est aussi une façon d’être considéré comme un expert dans son domaine, comme l’explique Idipops sur les raisons de publier des idées et conseils.

3. Offrir un service pour réutiliser les informations obtenues

Il s’agit là d’un modèle économique à part entière. L’acteur le plus connu est Google, puisque la majorité de leurs services sont gratuits (mais qui revend ou utilise les informations pour des annonceurs, etc..).

Dans le cas de l’audit en référencement, il serait simple de faire des partenariats avec d’autres entreprises pour approcher le prospect sous diffèrent angles (Offre de netlinking, consulting, offre d’hébergement web, offre de développement web, offre de community manager, etc..).

Leur de l’audit, l’entreprise a pu collecter de précieuse information qu’elle pourrait partager via ses partenaires (Et faire de même en retour).

4. La gamification

Le but est de donner envie à vos prospects de continuer sur votre site, ou bien de travailler avec vous, en faisant de leur expérience, un jeu.

Par exemple, si vous avez un site de rencontre, remplir votre profil donne 10 points, interagir avec des membres donne 5 points, partagez votre profil, donne 10 points, etc… à la clé soit de la « gloire » avec un classement interne, des badges, des sections prives, etc… ou bien directement des cadeaux en fonction du nombre de points.

En plus de sortir de l’ordinaire (dépend grandement de l’originalité du jeu en question), cela permet d’orienter vos prospects à effectuer certaines actions utiles pour promouvoir votre entreprise, notamment le partage sur les réseaux sociaux, ou bien du parrainage, etc…

Cela peut très bien se faire en dehors d’internet avec de l’imagination.

5. Précommande via le crowdfunding

Vous lancez un nouveau produit ? Ou vous souhaitez tester le marché ? Certaines entreprises n’hésitent pas à passer par des sites de crowdfunding (financement participatif) pour donner un coup de projecteur à leur produit.

Le principe est simple. A travers une plateforme populaire, une entreprise met en précommande leur produit, avec un objectif total de financement. Si l’objectif est atteint, l’entreprise lance sa production et livre les produits. Si l’objectif n’est pas atteint, l’entreprise peut décider de ne pas poursuivre.

A la base, le crowdfunding n’est pas vraiment pour cela, mais plutôt pour aider de petits projets à lancer des produits innovants, via l’aide de la communauté, en échange de petits cadeaux (T-Shrit, etc..).

Mais l’intérêt pour les entreprises s’est vite fait sentir. En plus d’obtenir un retour rapide sur son projet avant même de le lancer, cela permet d’engendrer des précommandes en s’assurant, via l’objectif, d’atteindre la taille critique pour rentabiliser le projet. De plus, il s’agit là d’un autre canal de communication pour faire connaitre votre entreprise et vos produits.

Le cas le plus connus est surement celui de l’entreprise Cannonical (Ubuntu) avec sa campagne Ubuntu Edge (Son smartphone polyvalent) sur la plateforme Indiegogo. Il était question d’un objectif de 32 millions USD, la plus grosse campagne de l’époque, qui a été reprise par de nombreux médias et largement partagée sur les réseaux sociaux.

Bien que l’entreprise n’a pas atteint son objectif, cette campagne lui a permis d’estimer la popularité de son produit et de faire le buzz pendant plusieurs mois, pour un budget limité, puisqu’il y a tout de même eu plus de 10 millions de dollars de financement à travers plus de 22,000 contributeurs, preuve que le concept intéressait, mais peut-être pas pour être suffisamment rentable.

Bref, il existe de nombreuses méthodes pour trouver des clients, et l’originalité ne vient pas vraiment de la méthode en elle-même, mais plus du contenu et de la façon de la mettre en place. Et pour réussir, il ne faut pas avoir peur d’essayer (Allouez donc un budget pour tester de nouvelles méthodes) et de bien estimer les retours sur investissement.

À propos de Morgan Duarte

Co-fondateur d'Idipops, le réseau social des services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top