L’ERP et son rôle dans le webmarketing

ERP-Webmarketing1.jpg

La mondialisation et la vente en ligne évoluent à une vitesse incroyable ces dernières années. Le fait que les ERP (Environnement Ressource Planning) ou PGI (Progiciels de Gestion Intégrés) s’adaptent au webmarketing, ils deviennent de vrais outils qu’il ne faut pas négliger dans ce domaine. Dans cet article, nous allons aborder plusieurs aspects dans cette course contre la montre pour la rentabilité et le succès des transactions commerciales.

Déjà le développement du webmarketing dans les entreprises permet d’avoir une augmentation du chiffre d’affaire inespérée lorsque les outils ERP ont bien été choisis surtout avec l’emplacement géographique du client. Ensuite, dans le contexte international nous allons voir quelle est la place du webmarketing.

Puis, la veille concurrentielle est un atout majeur pour accroitre la productivité et la fidélisation des clients avec le webmarketing. Enfin, on va voir que toute bonne chose a un coût dans la rationalisation du budget webmarketing avec un ERP, quel est son prix ?

1 – Développement du webmarketing

erp et webmarketing

Développement du webmarketing avec les ERP

Au départ, le webmarketing n’existait pas ou peu sous la forme que l’on connait aujourd’hui. C’est grâce à la rapidité et la qualité des connexions sur la toile qu’il s’est développé. On peut parler de webmarketing que lorsque le web 2.0 s’est développé et lorsque l’entreprise a commencé à dialoguer avec ses clients. Les réseaux sociaux ont permis l’étude quantitative et qualitative des habitudes des clients et ceux-ci ont de même partagé les meilleurs sites d’achat en ligne avec un développement assez rapide de l’échange des liens.

L’ERP dans les entreprises a constitué ainsi la majeure partie de leur donnée sur l’évolution des achats avec l’échange des transactions sur le web. La société Dune Gestion a véritablement commencé à vendre ses progiciels ERP et CRM à partir de la vague web 2.0 dans les années 2000.

A ce moment, les commandes sur internet ont beaucoup utilisé le bouche à oreille des réseaux sociaux pour ainsi développer le portefeuille client d’une manière exponentielle. Qui dit ERP dit CRM et l’un ne va pas sans l’autre.

Organisation de l’entreprise avec le webmarketing

Une entreprise qui voit son chiffre d’affaire augmenter grâce au webmarketing, doit forcément changer son organisation. Il est prouvé par des sites comme orange-business.com que l’acquisition de nouveaux outils ERP et CRM constituent un plus considérable dans l’organisation et la gestion des ressources.

En ce qui concerne l’ERP, c’est pour la planification des tâches dues au changement des habitudes d’achat qu’il sert. Par contre le CRM (Customer Relationship Management) est un outil dédié à la gestion des clients et à leur habitude d’achat. Cette nouvelle organisation fait suite à l’incroyable essor du webmarketing ces dernières années.

Approche marketing du client

Le webmarketing ce sont les techniques de vente sur internet et lorsque l’on veut commercialiser on parle plutôt d’approche marketing. Planifier avec un ERP cette approche, c’est mettre en œuvre des outils marketing comme le e-mailing opt-in et la campagne ciblée pour obtenir les meilleurs résultats.

Beaucoup d’ERP sont proposés mais la plupart des entreprises ont recours à une externalisation de leur e-mailing afin d’obtenir un tracking et un retour pris en charge par des équipes spécialisées. Ainsi les statistiques quant aux résultats ne sont pas faussées et le suivi des ratios sont contrôlés. L’ERP a un grand rôle dans cette approche et sans son usage, le résultat est loin d’être atteint.

Augmentation du nombre de clients

Lorsque le nombre de clients dans une entreprise augmente, il faut forcément s’adapter et trouver le bon ERP. Mais le CRM contribue de même à gérer cette augmentation spontanée de la clientèle. Ce qui intéresse une entreprise dans un CRM ce n’est pas les informations civiles des clients, mais bel et bien leurs habitudes d’achat.

Ce n’est pas le client qui doit s’adapter à l’entreprise mais le contraire. Le rôle du CRM est de suivre dans un contexte statistique le client afin d’adapter les produits et mieux le satisfaire. En se renseignant sur les quantités d’achat du client et surtout les périodes d’achat, on gère au mieux l’aspect marketing car on connait mieux le client. Il faudrait presque que l’entreprise réfléchisse à la place du client.

Mais bon, cela restera bien sûr du domaine de la prévision et non de la réalité. Quoi qu’il en soit, si votre nombre de clients augmente, ne vous affolez pas. Dune Gestion vous propose justement des solutions CRM qui vont vous permettre de répondre efficacement à ce changement radical de gestion sans pour autant perdre en efficacité.

Taille et situation géographique du marché

Le CRM en plus d’être un outil statistique, s’adapte aux conditions géographiques. Le webmarketing ne peut passer outre ces facteurs qui jouent un grand rôle dans les habitudes d’achat du client. Selon son activité, sa profession, son lieu d’habitat, les besoins ne sont plus les mêmes.

Il faut adapter les produits proposés en fonction de la taille et la situation géographique du marché. Par exemple, la consommation d’une voiture de luxe se fait plus facilement en région parisienne que dans les montagnes du Jura. Il est évident et prouvé par les statistiques que les habitudes alimentaires des consommateurs dépendront aussi du lieu d’habitat.

C’est pourquoi, choisir son CRM c’est s’avancer sur les prévisions d’achat du client tout en respectant son emplacement géographique.

2 – Internationalisation du webmarketing

Qui dit internationalisation ne dit pas une langue mais des langues dans le webmarketing. Comme dit le proverbe arménien : <<les yeux de celui qui achète sont dans la main de celui qui vend>>. Donc dans le webmarketing international on doit se mettre à la place de celui qui achète.

Un anglais si vous lui vendez un produit en chinois ne va rien comprendre, par contre un chinois si vous lui vendez un produit en anglais va comprendre. La mondialisation et la gestion des importations et exportations ont vu les ERP s’adapter au webmarketing. La planification des clients dépend de leur emplacement dans le monde et il faut se renseigner jusqu’à leurs coutumes et habitudes linguistiques. Le webmarketing s’accélère dans le monde et chaque pays en a recours selon ses habitudes d’achat.

Il y a encore beaucoup d’efforts à faire pour se normaliser aux conditions de livraison dans chaque pays. En effet si vous achetez sur un site français, il est rare de pouvoir recevoir le produit en dehors des zones métropolitaines ou européennes. Par contre si vous achetez sur un site chinois, peu importe le produit il est prêt à vous le livrer en prenant l’avion lui-même.

Donc cette adaptation au marché et à l’économie internationale est un enjeu considérable pour accroitre sa rentabilité dans le webmarketing.

3 – Distancer ses concurrents avec le webmarketing

Il n’y a pas de secret dans la concurrence avec le webmarketing : le travail et l’organisation. Ne jamais baisser les bras et se dire que le client finira bien par acheter malgré les concurrents qui déstabilisent le marché. Quand il s’agit de distancer ses concurrents, il faut se demander si on les distance de haut ou de bas.

En effet il est plus facile de plonger que de percer. Dans le webmarketing, la manière d’aborder les prospects est importante mais lorsqu’une entreprise est connue il est beaucoup plus facile pour elle de garder le cap. Il faut donc se dire qu’avec acharnement et détermination, il sera possible un jour d’être à la hauteur des ses concurrents et pourquoi pas finir par les dépasser jusqu’à les distancer.

Le travail et l’organisation vont permettre d’atteindre ce résultat car le produit qui intéresse doit ensuite suivre une logistique de livraison et de suivi après-vente non négligeables.

4 – ERP et rationalisation du budget webmarketing

Différents facteurs entrent en compte lorsqu’on parle budget webmarketing. C’est un enjeu considérable car c’est là que le choix va se distinguer des autres. La veille concurrentielle est souvent un critère de choix pour fixer son budget.

Demandez-vous si votre concurrent serait prêt à investir une telle somme d’argent pour le webmarketing. Par exemple lorsque vous avez 200 000 euros de prévus pour lancer une campagne de fidélisation, combien votre concurrent paierait pour ce faire ? On ne fixe pas par hasard le montant d’un budget webmarketing mais on se renseigne sur le marché auparavant. L’ERP qui va permettre de lancer la campagne de fidélisation doit permettre de subvenir efficacement à la rentabilité sinon il faut rationaliser ce budget et répartir entre différents acteurs cette campagne.

C’est pourquoi dans une politique de financement d’un projet webmarketing il faut toujours prendre conseil auprès de spécialistes chevronnés sur la question afin d’éviter de perdre inutilement l’argent et gâcher son ROI (Retour sur Investissement).

Le choix de l’ERP doit avoir été prédéfini de sorte que toute campagne de webmarketing soit efficacement rentable et que la rationalisation du budget alloué puisse avoir été réparti soigneusement.

La santé financière de l’entreprise ne peut être assortie d’une mauvaise gestion webmarketing. Qui dit bonne gestion prospects dit forcément bonne santé financière pour l’entreprise. Suivre l’évolution des clients dans un contexte webmarketing, c’est suivre aussi l’évolution financière de l’entreprise. C’est important pour l’entreprise.

À propos de Samantha Pivet

Je suis responsable de communication pour l'éditeur ERP suisse Dune gestion, qui propose une suite complète de logiciels de gestion d'entreprise ainsi que du développement web personnalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top