L’emailing pour les PME: comment se lancer ?

emailing-pme-conseils.jpg

Pour une petite entreprise cherchant à se développer, l’emailing est un outil parfait pour développer sa base de clients et augmenter son chiffre d’affaires. De plus, l’emailing est un très bon moyen de fidéliser vos clients en les informant de vos nouveaux produits et services ou les remerciant pour leur interaction avec votre marque.

Mais pour réussir dans l’emailing, il ne suffit pas de se lancer la tête la première. Dans l’article qui suit, nous avons listé 5 points essentiels à prendre en compte pour débuter avec succès dans l’email marketing :

1. Créez une liste de contacts

La mise en place de votre carnet d’adresses est  la première marche sur l’escalier du succès en emailing.  Mais il faut faire attention ! Nous déconseillons fortement l’achat de listes de destinataires, celles-ci étant souvent de très mauvaises qualités (adresses inexistantes, etc.) et remplies de personnes n’ayant pas choisies de recevoir votre newsletter.

Il faut également faire attention avec la réutilisation de listes existantes (issues par exemple d’une autre boutique en ligne).  N’oubliez pas que, sans l’accord explicite de vos destinataires, vous risquez d’être signalé comme spammeur et de finir sur une blacklist (ou liste noire)…  l’enfer pour tout email marketeur qui se respecte.

Pour récupérer légalement des adresses de qualité, nous vous conseillons d’intégrer un formulaire d’inscription à votre site web et de mettre en place le processus dit du  Double Opt-In. Il s’agit d’une double confirmation : une fois inscrit à votre formulaire, votre destinataire recevra un email de validation dans lequel il devra cliquer un lien avant d’être ajouté à votre carnet d’adresses.

Les pop-ups sont également une possibilité pour récolter de nouveaux contacts. S’il est vrai que ceux-ci ont mauvaise réputation, les statistiques prouvent qu’ils fonctionnent très bien. Ils peuvent être activés dès l’entrée sur votre site, à la sortie ou simplement après un certain temps passé sur la page. Assurez-vous là aussi de proposer un formulaire d’inscription double opt-in.

Si vous avez un magasin physique, n’hésitez pas à demander directement à vos clients de vous fournir leur adresse email. En échange, vous pouvez leur offrir une réduction.

Nous vous conseillons vivement d’inclure un lien de désinscription dans votre newsletter. Vous vous assurerez ainsi d’avoir un carnet d’adresses propre. N’oubliez pas : mieux vaut peu de destinataires de bonne qualité que beaucoup de contacts de mauvaise qualité !

2. Passez par des serveurs whitelistés

Si vous ne voulez pas que vos messages finissent dans le dossier spam, n’utilisez jamais gmail ou outlook pour envoyer vos emailings ! Optez à la place pour un logiciel d’emailing professionnel.

Un prestataire comme Newsletter2Go est certifié auprès des FAI et garantit que vos emails arriveront à destination grâce à son placement sur liste blanche (ou whitelist). Les prestataires de qualité gèrent la réputation de leurs adresses IP et vous  proposent de nombreuses certifications (Return Path, CSA, etc.) ainsi que des normes d’authentification (DKIM, Sender-ID, etc.) qui augmenteront considérablement la délivrabilité de vos emails !

3. Créez votre emailing

Au contraire d’une messagerie classique, les logiciels d’emailing professionnels vous offriront de nombreuses fonctionnalités de mise en page. Il est important de créer une newsletter de qualité, à l’esthétique correspondant à votre identité visuelle et apportant de la vraie plus-value. En plus d’informer vos clients de nouveaux produits, vous pouvez par exemple les inviter à des événements spéciaux, leur offrir des livres blancs, des e-books, des articles ou encore des conseils et astuces.

Pour une bonne déliverabilité, veillez à ne pas utiliser de « spams words » dans votre contenu (Miraculeux, 100% gratuit, Devenez riche, Investissement, Vous avez été sélectionné, Rencontre, Célibataire, casino, etc.) et à respecter un bon ratio texte/image (2/3-1/3). Les filtres anti-spam n’apprécient pas les emails avec trop d’images – sans oublier que celles-ci ne sont pas affichées pas tous les clients de messagerie. 

Pour finir, il faut absolument vous assurer que vos emails soient responsive (adaptés pour l’affichage sur mobile et tablette). Une fois de plus, utilisez pour cela un logiciel d’email marketing professionnel !

4. Segmentez et personnalisez

Les outils modernes vous offrent de nombreuses fonctionnalités permettant de créer des newsletters plus individuelles. Vous pouvez par exemple vous servir d’informations comme l’âge, la civilité ou le comportement d’achat pour modifier dynamiquement le contenu de vos emailings et changez l’objet, la formule de politesse, le texte ou même les produits proposés.

Ainsi, vous pourrez envoyer à chacun de vos clients un message qui lui correspond vraiment et automatiser ce processus de manière à ne pas devoir créer manuellement chaque emailing.

Mais avant d’en arriver là, vous devez bien segmenter votre base de contacts.  Réfléchissez quels critères sont importants pour vous et créez des groupes cible différent (par exemple : un groupe pour les femmes, un groupe pour les hommes, un groupe pour les plus jeunes, etc.). Si vous n’avez pas suffisamment d’informations sur vos clients, ajoutez plus de champs dans votre formulaire d’inscription.

N’hésitez pas à remercier vos clients pour leur fidélité ou à leur faire de petits cadeaux de temps à autre. Avec un logiciel d’emailing professionnel, vous pourrez simplement segmenter vos bases à l’aide de critères de qualité associé à vos contacts et récompenser par un petit bon d’achat les clients les plus actifs ou relancer les moins actifs. Vous pourrez aussi automatiser des mailings d’anniversaire accompagnés d’un petit cadeau pour faire plaisir à vos clients le jour de leur anniversaire. 

5. Évaluez le succès de votre campagne

Pour réussir dans l’emailing, il est extrêmement important d’évaluer le succès de vos newsletters afin de pouvoir les optimiser à l’avenir. Une solution professionnelle vous permettra de voir combien de fois votre newsletter a été ouverte, quels liens ont été cliqués, où vos destinataires se trouvaient lorsqu’ils ont ouvert votre email (ce qui peut être pratique pour les offres locales), etc.

Vous pourrez aussi mettre en place une campagne A/B. Dans ce cas, vous envoyez deux variantes différentes d’une même newsletter, ce qui vous  permet de comparer différents objets et contenu et d’évaluer précisément ce que vos clients attendent ou aiment.

Finalement, n’hésitez pas à demander l’avis de vos clients dans votre newsletter. Ce sont eux qui vont acheter vos produits, demandez-leur ce qu’ils pensent de votre newsletter et ce que vous pouvez améliorer. Pour les motiver, vous pouvez leur offrir un bon d’achat en l’échange de leur retour !

À propos de Maximilian Modl

Spécialiste en emailing et Chief Marketing Officer chez Newsletter2Go.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top