Campagne digitale : Quand film d’horreur et don d’organes font la paire

habillage_header_desktop_1170x337-e1480437632137.jpg

Actuellement, le don d’organe est couramment pratiqué et reste en pleine expansion en Suisse. Ce sujet, qui peut être difficile, a été celui choisi par l’agence de Biomédicine, en la collaboration de l’agence DDB Paris, pour sa nouvelle campagne digitale.

Quoi de mieux pour parler du thème sensible du don d’organe, que de le rendant plus plaisant en parodiant un film. Mais pas n’importe le quel, un film d’horreur !

En partant du cliché favoris de ce genre de film: la jeune femme belle et gentille qui se fait malencontreusement tuer en premier par un serial-killer, le réalisateur Steve Rogers et l’agence DDB a réussi à en faire une parodie pour une bonne cause.

Le but de cette campagne digitale est de sensibiliser les gens au don d’organe et faire comprendre aux gens que oui, on peut perdre la vie de manière « idiote » comme dans un film d’horreur, mais que ce n’est idiot de choisir de donner ses organes à une personne dans le besoin.

Cette campagne est surprenante puisque lorsqu’on réfléchit aux dons d’organe, on pense directement aux campagnes plutôt directes et banales réalisées pour cette cause. Cette parodie très bien réalisée, permet donc de parler du don d’organe de manière atypique et originale.

 

https://www.youtube.com/watch?v=8Xv9KNYU6rI

About Susana Rodrigues

Étudiante en marketing passionnée par la publicité et la communication.

Top